Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Un livre sur la censure touchant le corps féminin sur Instagram

Victor De Sepausy - 13.03.2017

Edition - Société - photos - censure - Instagram


Racheté par Facebook en 2012, le réseau social fondé sur le partage de photos Instagram a progressivement dû adopter les codes déontologiques sévères à l’œuvre dans les sociétés de Mark Zuckerberg. C’est tout particulièrement la censure touchant la représentation du corps féminin qu’ont voulu dénoncer dans un livre les deux artistes Arvida Byström et Molly Soda, rapporte Libération.

 

 

Intitulé Pics or It Didn't Happen Images Banned from Instagram (Editions Prestel, 300 pages, 19,30 €) cet ouvrage rassemble des clichés qui n’ont pas trouvé grâce auprès des robots censeurs d’Instagram. Pourtant, les photos présentées ne contrevenaient pas toujours au règlement établi par le réseau social, à savoir l’interdiction des contenus «violents, nus, partiellement nus, discriminatoires, illégaux, haineux, pornographiques ou sexuellement suggestifs ».

 

 Ayant commencé à travailler sur Instagram, la mannequin et photographe suédoise Arvida Byström, qui vit à Los Angeles, et l’artiste numérique Molly Soda se sont retrouvées confrontées à la censure du réseau social.

 

Après avoir fait appel à d’autres internautes ayant subi la censure de leurs clichés, les deux artistes ont réuni l’ensemble des photos pour les présenter dans un livre. Mais, dans ces photos interdites, il n’y a pourtant rien de choquant. C’est donc une façon de dénoncer la censure excessive opérée par Instagram qui vise finalement à ne présenter qu’une vision très cadrée, et donc normée, du corps féminin.  

 

Lecteurs, communauté et réseaux sociaux : promouvoir le livre