Un livre, une rose : les libraires indépendants en fête

Julien Helmlinger - 01.04.2014

Edition - Librairies - Un livre, une rose - Librairie indépendante - Journée mondiale


Le rendez-vous est fixé au 26 avril 2014, à l'occasion de la Sant Jordi et de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, pour la seixième édition de la fête des librairies indépendantes. Quelque 480 libraires seraient attendus cette année, en France comme en Belgique francophone, pour inspirer toutes sortes d'événements littéraires. L'occasion de rappeler au public les difficultés que rencontre la profession face aux mutations du marché, et d'inviter la communauté des lecteurs à prendre part à une réflexion visant à affiner « les grands invariants du métier ».

 

 


 

 

Pour cette nouvelle édition, les libraires sont rejoints par le couturier Christian Lacroix ainsi que 26 auteurs, pour aboutir à la publication d'un ouvrage intitulé Un livre peut en cacher un autre, tiré à 23.000 exemplaires assortis d'une rose, et le tout destiné à être offert aux lecteurs. L'ouvrage prend cette année la forme d'un abécédaire listant des écrivains, et se trouve donc ordonné de la même manière que les rayons des libraires. Les 26 auteurs qui y contribuent présentent chacun un auteur avec lequel il partage la première lettre de son nom.

 

D'une manière plus générale, comme l'annonce le communiqué, le parti pris de la manifestation annuelle reste de « faire entendre les voix multiples de la librairie, de poser un acte de visibilité face à toutes les campagnes publicitaires omnipotentes qui encensent la révolution numérique tout en générant une confusion dans nos relations avec nos lecteurs ». Au cours de la journée, chaque librairie participante mettra en avant un auteur contemporain à travers des rencontres, débats, lectures ou dédicaces...

 

Une volonté de rassembler les identités sans toutefois les uniformiser, derrière un message politique : celui de revaloriser un « génie artisanal » par opposition à une nouvelle concurrence jugée « déloyale ». Non, la librairie indépendante n'est pas encore morte, elle entend bien résister.

 

Ci-dessous, la maquette de l'abécédaire à parcourir :