Un mahzor, livre de prière juif, aux enchères chez Christie's

Clément Solym - 07.05.2012

Edition - Economie - mazhor - livre de prières - juif


Le 11 mai se tiendra à Paris une vente organisée par la maison Christies, autour de livres et manuscrits. Un ouvrage attire particulièrement l'attention pour cette occasion, un Mahzor, livre de prives juives, accompagnant les célébrations de l'année. Le livre est estimé entre 400 et 600.000 €.

 

Cet ouvrage présente « les prières liturgiques pour l'année entière ainsi que les rites et coutumes quotidiens incluant les prières et les bénédictions pour les fêtes de Pessah, Sukkot, Yom Kippour et Roch Hachana », précise la maison. 

 

Réalisé en 1490 en Toscane, ce texte de 442 feuillets est vraisemblablement originaire de Florence. Il fut enluminé par les soins de Boccardino l'Ancien, dans son atelier florentin et d'autres illustrations et ornements plus tardifs furent ajoutés par un autre artiste juif. 

 

 

« Les armes peintes à plusieurs reprises dans le corps du texte sont très certainement celles d'une importante famille juive d'Italie non encore identifiée. En effet, les armoiries portées par ces familles relevaient de compositions variées de symboles traditionnels juifs. Cette héraldique non officiellement établie rend délicate toute attribution précise»

 

 

Enfin, la maison note que l'ouvrage a été luxueusement relié dans la seconde moitié du XVIe siècle. « Le décor de cette élégante reliure italienne en maroquin brun, abondamment ornée et peinte à la cire, mêle habilement fers spéciaux, dont un à la licorne, entrelacs et réserve centrale frappée aux armes. Une fois encore, les deux lions rampants affrontés flanquant un palmier sont une association assez fréquente chez un grand nombre de familles juives d'Italie à cette époque, parmi lesquelles les familles toscanes Tedeschi (ou Tedesco) et Uzielli. »

 

Un texte que la censure a manifestement épargné au fil des âges, alors qu'il fut « visé et répertorié par les censeurs Fra Hippolyte de Ferrare en 1601, puis Camillo Jaghel en 1611 (?) qui signèrent sur le dernier feuillet. Les censeurs étaient chargés par les autorités ecclésiastiques d'examiner les textes, manuscrits ou imprimés, afin d'en autoriser ou en interdire la possession et la diffusion ».

 

On pourra découvrir à la maison Christie's de Paris ce livre ces mercredi et jeudi, entre 10 h et 18 h. La vente, se tiendra elle le 11 mai à 14h. 

 

Plus d'images à cette adresse




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.