Un malade atteint d'Alzheimer peut vivre une vie épanouie

Clément Solym - 15.04.2010

Edition - Société - Pratchett - étude - démence


Les malades atteints de Alzheimer sont toujours en mesure de vivre une vie épanouie, malgré le regard que porte sur eux la société ou encore la menace qui pèse sur leur vie. C'est là la conclusion d'une étude qui a été remise aujourd'hui, allant à contre-courant de ce qui est d'ordinaire envisagé par le public. Alzheimer représente une maladie honteuse, dont les personnes qu'elle touche ne peuvent plus avoir une vie heureuse.

Selon l'étude menée sur 2000 personnes, 13 % estiment qu'à tous stades de la maladie, les personnes peuvent encore jouir d'une bonne qualité de vie. Si plus de 54 % des répondants pensent le ce diagnostic aurait une incidence importante, ils sont 19 % à considérer que ce serait plus important qu'un cancer et qu'un handicap physique à 16 % .

Plus de 52 % estiment que cette démence s'accompagne de signes forts. Pour autant, les personnes atteintes qui ont été sollicitées par l'Alzheimer's Society, explique que le plus important pour eux est de conserver des relations fortes et saines avec la famille ou les amis. Un environnement agréable est plus important que leur état de santé.

La démence nécessite de la compréhension

Et évidemment, dans le domaine littéraire, quand on parle d'Alzheimer, Terry Pratchett n'est pas loin. Frappé depuis fin 2007 par cette maladie, le romancier fait des pieds et des mains pour sensibiliser le public et l'informer. « Cette démence est sans aucun doute cruelle et débilitante. Cependant, un tel diagnostic ne prive pas les personnes de leur identité. Les gens ont toujours une voix, et ils méritent d'être entendus. La démence nécessite non seulement des soins, mais aussi de la compréhension. Nous devons apprendre à être bons dans ce domaine », commente-t-il.

Et de saluer cette étude qui pointe combien les malades peuvent encore vivre une vie épanouissante, et encourage fortement à mieux comprendre les enjeux qui s'y rattachent. « De toute évidence, certaines devront être faites avec soin, mais avec ma famille pour s'occuper de moi, il n'y a absolument aucune raison pour que je ne continue pas de mener une vie active », s'exclame l'écrivain.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.