Un mandat d'arrêt de 300 000 $ contre un ancien manager de Stan Lee

Florent D. - 15.05.2019

Edition - Justice - Stan Lee héritage - directeur commercial - abus personne âgée


L’héritage de Stan Lee, l’homme qui participa à faire des comics ce qu’ils produisent comme argent aujourd’hui, ne prendra pas fin de si tôt. En effet, la cour supérieure de Los Angeles vient d’émettre un mandat d’arrêt contre Keya Morgan. Devenu un proche de Stan Lee, cet ancien New-yorkais, vendeur de souvenirs, est accusé de faux, usage de faux et fraude. 

Panel
Thibault, CC BY SA 2.0


C’est en juin 2018 que l’avocat de Stan Lee, âgé de 95 ans, par l’intermédiaire de sa fille, demande pour la première fois une ordonnance restrictive contre l’homme, suite à un incident survenu en mai de la même année. La police et un travailleur social s’étaient rendus au domicile de Lee, à Los Angeles, pour un contrôle lié à l’aide sociale. 

Morgan serait arrivé à la résidence de Lee en plein milieu, et on l’aurait alors empêché d’entrer. C’est alors que l’homme compose le 911 pour faire venir la police, et empêcher le contrôle d’être effectué. Il avait alors été arrêté et accusé d’avoir réalisé une fausse déposition auprès des forces de l’ordre. 
 

Rien à voir, on s'entendait très bien


À l’époque, l’accusé avait nié les faits en bloc : « Je me suis très bien occupé de Stan Lee ces dernières années et n’ai eu aucun problème avec lui. Notre relation fut fantastique. Il l’a assuré d’innombrables fois dans ses déclarations et je lui ai, littéralement, sauvé la vie une fois. » 

Dans la suite de la plainte, Keya Morgan est accusé d’avoir isolé Stan Lee de ses proches — famille et amis — mais également de mauvais traitements contre le cocréateur de Spider Man. Selon les documents évoqués par la cour, on parle aussi d’un détournement possible de 5 millions $, depuis les avoirs de Lee. 
 
En août 2018, Lee avait obtenu du juge que durant trois ans, Morgan ne puisse pas l’approcher à moins de 100 mètres. Alors même que les deux hommes avaient plusieurs années durant entretenu une réelle coopération. 

Décédé en novembre 2018, Stan Lee avait déjà poursuivi un autre directeur commercial Jerardo « Jerry » Olivarez. Ce dernier s’était rendu coupable d’exploitation financière de Lee, mais également d’avoir volé de son sang pour le vendre à Las Vegas.

Le mandat d’arrêt contre Keya Morgan, 43 ans, est de 300 000 $… 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.