Un manuscrit médiéval du XIVe siècle dévoilé à Autun

Clément Solym - 09.12.2010

Edition - Société - manuscrit - autun - medieval


La période est faste en découverte, ou en redécouverte, et cette fois, c'est à Autun que l'on a fait des miracles, avec un ouvrage présenté au public, et qui sommeillait depuis la fin du XIXe siècle dans la ville.

La ville a hier montré au public un manuscrit médiéval datant du XIVe siècle, que l'évêché bourguignon avait manifestement oublié. Ou laissé en repos.

Brigitte Maurice-Chabard, conservatrice du musée Rolin d'Autun, avait fait demander une expertise auprès des experts de la BnF, parce qu'elle fut « interpellée par ce très beau manuscrit ».

Tiré des archives de Pierre Calimé, ancien chancelier du diocèse d'Autun, cet ouvrage représente pour « le milieu de l'histoire de l'art », une « découverte exceptionnelle », explique la conservatrice, assure-t-elle.

Le livre est un pontifical italien, un ouvrage liturgique, qui est destiné à l'évêque. Il a probablement été réalisé entre 1325 et 1350, et trois maîtres enlumineurs de Bologne y ont alors collaboré. Dans un excellent état de conservation, richement illustré, les feuilles d'or qui le sertissent sont encore particulièrement vives et les couleurs n'ont pas perdu de leur fraîcheur. (en savoir plus)

Pour Viviane Cattane, conservatrice à la bibliothèque municipale d'Autun, citée par l'AFP : « Il a été conservé dans cet état grâce aux matériaux de bonne qualité qui le composent : parchemin, pigments... tous naturels et donc non agressifs. » On pourra le découvrir jusqu'au 24 décembre.

Récemment, c'est un fragment écrit de la main de Léonard de Vinci qui a été redécouvert...