Un million d'ouvrages pour des jeunes dans des foyers pauvres

Clément Solym - 24.09.2013

Edition - International - alphabétisation - lutte - lecture


Pour les offrir gratuitement à des enfants vivants dans une certaine pauvreté, l'éditeur Scholastic vient d'annoncer qu'un million de livres seraient partagés, dans le cadre du programme Reach out and Read. Une annonce faite hier par la maison, qui est probablement la plus importante dans la distribution de livres jeunesse au monde.

 

 


 

 

Les ouvrages seront en espagnol et en anglais, un million en tout, annonce le communiqué. Selon des études mises en avant par l'organisme Reach out and Read, les enfants pauvres sont plus susceptibles que ceux ne connaissant pas de problèmes d'argent, d'accuser des retards dans les compétences de lecture. 

 

Non seulement la présence de livres dans ces foyers est rare, mais surtout, notent les chercheurs, l'absence de lecture faite par les adultes ne favorise pas le goût ni le plaisir du livre auprès des enfants. En outre, le fait que l'on ne trouve pas de livres dans une maison influerait également sur le parcours pédagogique de l'enfant. 

 

Reach Out and Read est un organisme à but non lucratif, qui souhaite venir en aide aux enfants dont les foyers ne disposent pas de livres, mais également en prenant en charge des éléments plus essentiels encore, comme la vaccination ou divers examens de santé. 

 

C'est dans ce contexte que l'éditeur Scholastic a décidé d'offrir un million d'ouvrages. « Nous croyons que l'alphabétisation est un droit pour chaque enfant, et le chemin de la réussite dans l'école. Cela commence par la création d'une bibliothèque dans sa maison, à partir de laquelle les enfants peuvent accéder à des livres et les choisir, et qui les accompagnera dans leur quête d'indépendance de lecture », promet la maison. 

 

Les besoins de l'organisation en matière de livres continuent d'augmenter, bien que chaque année, ce soient 6,5 millions d'ouvrages qui sont distribués, dont plus d'un tiers à des enfants américains. Elle vient par ailleurs de recevoir un prix de 150.000 $, le prix David Rubinstein, qui récompense les organisations cherchant à faire progresser l'alphabétisation dans le monde.