medias

Un million de livres autoédités en 2017 ? Ou bien plus encore ?

Clément Solym - 15.10.2018

Edition - International - ISBN autopublication autoédition - livres auteurs ISBN - Bowker auteurs indépendants


Le problème avec les communiqués de presse, c’est qu’à les reprendre trop hâtivement, on se met les pieds dans le tapis. La semaine passée, Bowker jurait tout pimpant que plus d’un million de livres autopubliés étaient sortis en 2017. Ou pas. Ou bien plus, en réalité.

 

/doh
hobvias sudoneighm, CC BY 2.0

 

Les données chiffrées sont toujours identiques : on prend l’arbre qui cache la forêt, mais comme personne ne peut dénombrer combien de plantations elle abrite, tout le monde se fourvoie. La métaphore arboricole n’ayant qu’un temps, soyons plus concrets.
 

Depuis les statistiques de vente du livre numérique...

 

À de multiples reprises, durant l’année, l’Association of American Publishers diffuse des chiffres de vente, avec quelques scores et des pourcentages. Et tout le monde prend pour argent comptant que les 1100 éditeurs que compte l’AAP suffisent pour représenter l’ensemble du marché.

 

Or, quand viennent les valeurs pour le marché du livre numérique, on sait pertinemment que oui, les éditeurs traditionnels voient leurs ventes diminuer parce que leurs ebooks sont plus chers que 3 ans auparavant. Non, ils ne sont pas significatifs d’autre chose qu’une tendance constatée dans les groupes éditoriaux classiques.
 

Autopublication : Amazon fusionne
KDP et CreateSpace


Pour la bonne raison que le livre numérique, aux États-Unis, c’est Amazon et sa plateforme KDP, qui simplifie l’autopublication. Moralité, les chiffres fournis par l’AAP ne représentent que le chiffre d’affaires des éditeurs et pas celui des auteurs et éditeurs indépendants. Que l’on ne saurait négliger sans commettre une grave erreur d'appréciation.
 

ISBN = 978-2-85525-408-1
 

Même chose pour les ISBN. En effet, à tout livre est associé un code-barre et un numéro – comprendre tout livre publié, qu’il soit papier ou numérique. Or, pour la version numérique, il n’est pas forcément nécessaire de disposer d’un ISBN, et les auteurs ne s’y contraignent donc pas.

 

Bowker a donc diffusé ses dernières données : en tant qu’organisme gérant l’attribution des ISBN, la société est bien placée pour avoir un regard précis. Mais si les données sont intéressantes, l’analyse est en revanche fausse, rendant également les données caduques.

 

Bowker affirme en effet que l’autoédition a progressé de plus de 28 % en 2017, contre 8 % l’année d’avant. Elle serait passée de 786/935 titres à 1,009 million d’ouvrages. Et de poursuivre : 38 % de croissance pour les ouvrages papier, soit 879.587 titres, notamment grâce à CreateSpace, l’outil d’impression à la demande d’Amazon, en augmentation de 50 % sur son activité. 
 

En 2017, plus de 81 000 livres ont vu le jour en France

 

Et pour le coup, nombreux se sont pris les pieds dans le tapis. Le Digital Reader remet ainsi les pendules à l’heure, rappelant quelques règles essentielles.

 

• L’ISBN n’est impératif que pour les livres papier, permettant d’assurer leur distribution. Si l’ebook peut disposer d’un ISBN, cela n’a rien d’obligatoire.

• Des auteurs en pagaille ont fait l’économie de l’ISBN pour leur propre livre

• Bowker n’officie que sur le territoire étatsunien, ce qui exclut ipso facto les demandes d’auteurs à l’extérieur 

• Affirmer donc que plus d’un million de titres indépendants a été publié est une belle ânerie : non seulement les livres numériques échappent grandement au spectre couvert par l’entreprise, mais, surtout, cela prive des données réalistes sur l’état de l’autoédition.

 

En somme, on n’en sait rien. Juste qu’un million de titres est une sous-estimation peu fiable.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.