Chute générale des ventes au mois de mai pour les éditeurs américains

Antoine Oury - 02.09.2015

Edition - Economie - édition - États-Unis - résultats


L'Association of American Publishers, AAP, a mis en place un rapport mensuel sur les résultats des éditeurs qui acceptent de lui communiquer. Et pour le mois de mai 2015, l'humeur est plutôt maussade, avec des chiffres en chute libre. Les ventes de livres adulte perdent 5 %, et celles de livres jeunesse de 9,3 %.

bonne crise

(gildas_f, CC BY 2.0)

 

 

La tendance à la baisse se poursuit du côté de l'édition américaine, d'après les résultats de 1200 éditeurs, récupérés et compilés par l'Association of American Publishers. Les ventes de livres globales, pour la période de janvier à avril 2015, avaient ainsi baissé de 5,6 %, soit de 3,2 milliards $ en 2014, pour la même période, à 3 milliards $.

 

Le mois de mai, sans surprise, révèle de nouvelles baisses des ventes : au sein des livres adultes, les ventes de paperback perdent 40,3 %, et celles des hardcover 17,3 %. Les livres numériques, eux, perdent 4,4 %. Le livre audio au format numérique se démarque, avec une hausse des ventes de 62,4 %.

 

Le secteur jeunesse et jeunes adultes, qui sauve d'habitude les résultats globalement enregistrés, n'a rien pu faire : les hardcover essuient une baisse de 18,9 % des ventes, et les ventes numériques prennent - 53,5 % dans les dents. Les paperbacks prennent 17,4 %, mais pas de quoi pavoiser.

 

Sur les cinq premiers mois de l'année 2015, le bilan est néanmoins positif pour les livres adulte, dont les ventes augmentent de 1,5 %, quand celles des livres jeunesse perdent 14,2 % par rapport à la même période de 2014.

 

(via Publisher's Weekly)