Un monde d'écrivains sexiste, la preuve par les prix littéraires

Clément Solym - 07.09.2011

Edition - Société - femmes - ecrivains - discrimination


Babélio, le réseau social des livres, s’est amusé à compiler quelques statistiques sur la présence des femmes dans les prix littéraires. Le résultat n’est pas fameux. Ainsi seules 12 femmes ont reçu le Nobel de littérature contre 93 hommes.


On pourrait penser que l’inégalité de la répartition des genres dans la liste des prix Nobel est du à son ancienneté. En effet, le monde professionnel n’est-il pas devenu de plus en plus ouvert aux femmes ? Voyons le prix Goncourt de cette année : 3 femmes sur 15 auteurs en lice (notre actualitté). 

 


Ce serait anecdotique ? Dans les 1000 auteurs les plus lus par la population de 30.000 membres de Babélio, seuls 26 % sont des femmes. On trouve certes des réussites féminines éclatantes, comme Anna Gavalda, Amélie Nothomb et J. K. Rowling qui sont à la tête du classement des auteurs les plus populaires. Mais ce sont des exemples encore trop rares.


Si aucune discrimination positive par une loi sur la parité n’est imposée parmi les écrivains, pour que les femmes arrivent à faire atteindre à tous les prix le taux plutôt équitable de 40 % des prix gagnés du prix Fémina, il va leur falloir se battre encore …




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.