Un mouvement de croissance numérique global outre-Atlantique

Clément Solym - 10.09.2012

Edition - Economie - livres numériques - vente - croissance


Il faut le reconnaître, les chiffres de ventes de livres numériques outre-Atlantique continuent de progresser, représentant près de 20 % du chiffre d'affaire global de l'édition, considère Publishers Weekly. Au cours du premier semestre 2012, quatre des cinq plus grands groupes ont présenté des résultats allant clairement dans ce sens. 

 

 

 

 

À une exception près : Lagardère Publishing, groupe trop mondial, et pour qui le segment ebook n'est pas uniformément développé selon les pays et les continents. Cependant, la croissance affichée, aux États-Unis, est toujours aussi forte, avec une hausse de 20 % des ventes et un premier semestre où 27 % du CA est numérique. Soit 22 % de mieux qu'au premier semestre 2011.

 

Chez Random House, nos confrères annoncent la plus forte des croissances jamais enregistrée, grâce à l'indécrottable Fifty Shades of Grey, la trilogie best-seller, aussi bien numérique que papier. Cependant, ce sont 89,1 % de mieux d'enregistrés sur cette période, pour près de 208 millions $.

 

Toutefois, chez Lagardère, on enregistre 8,4 % du CA total réalisés avec des livres numériques. Une hausse de 68,9 %, bien entendu, qui est le second taux le plus rapide des éditeurs américains. Chez Simon & Schuster, on note une amélioration de 51 % à 77 millions $ et pour Penguin la croissance est de 31,2 %.

 

D'un autre côté, il faut souligner que les deux dernières maisons risquent de connaître quelques frais juridiques dans les mois à venir, pour cause de procès contre le Department of Justice, dans l'affaire d'entente sur le prix de vente des ebooks. Un élément à prendre en compte, estime S&S, qui aurait réalisé un meilleur chiffre d'affaires sans cette action en justice. 

 

Le PDG de Penguin Group, David Shanks, considère que l'ensemble de l'édition suit la même tendance à la hausse, avec des titres qui numériquement se vendent bien. Hachette conserve une avance, certes, mais grâce à la saga Twilight qui avait su conquérir un très large public. Avant, parce que depuis, les pertes se font sentir dans le domaine, avec un engouement qui se tarit - encore que le dernier morceau du film ne soit pas sur les écrans. 

 

Mais c'est peut-être vers Rowling qu'il faudra se tourner avec The Casual Vacancy, qui confortera le groupe dans son ensemble - l'ouvrage est publié chez Grasset, pour la France - dans un renouveau des succès commerciaux.  

 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.