Un nouveau réseau social littéraire financé par des auteurs importants

Clément Solym - 08.06.2012

Edition - International - Réseau social - lecture - Zola Books


Lancé mardi en version Beta, Zola Books est un nouveau réseau social dédié à la découverte et l'achat de livres. 

 

En y mettant les moyens : la société a d'ores et déjà annoncé avoir levé 1 million de dollars auprès d'auteurs comme Audrey Niffenegger, Josh Bazell ou Chandler Burr. L'ancien directeur exécutif de Time et directeur de la rédaction de Life, Bill Shapiro, prend les commandes du bébé en tant que directeur de l'innovation et de la stratégie.

 

 

 

Outre un réseau en ligne, Zola développe également une application de lecture prévue pour fonctionner sur Kindle Fire, Nook et iPad. La société a cependant annoncé ne pas vouloir se lancer dans la vente de livres tant que la procédure judiciaire opposant les gros éditeurs à la justice américaine n'aura pas trouvé une issue. D'où le lancement en bêta.

 

Mais il a cependant d'ores et déjà été annoncé que les livres, lorsqu'ils seront disponibles, seront sans DRM et à un prix librement fixé par les auteurs et/ou les éditeurs.

 

La valeur ajoutée voulue par les fondateurs de Zola, Joe Regal et Michael Strong, est de donner un espace d'expression à tous les acteurs de la chaîne du livre, auteurs, éditeurs, libraires et lecteurs, là où Amazon et Apple militent en faveur d'une suppression des intermédiaires. 

 

Zola Books projette de donner aux éditeurs des chiffres sur leurs ventes réalisées au travers de sa plate-forme avec un détail géographie et démographie des données. Les petits éditeurs pourront bénéficier d'espaces promotionnels.

 

Enfin, les auteurs pourront avoir accès aux mêmes chiffres que les éditeurs, avec en outre la possibilité d'envoyer gratuitement des emails commerciaux à leurs abonnés.