Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Un ordinateur conseille des lectures suivant votre humeur et la météo

Clément Solym - 20.09.2017

Edition - Bibliothèques - conseil livre lecture - bibliothèque conseil livre - robot lecture


S’il pleut à midi alors que vous vous ennuyez, sachez qu’il existe un livre pour ça. En tout cas, il existe des étudiants pour avoir intégré ces trois données dans un logiciel, et aboutir à une recommandation de livre. Émotions du moment, conditions météorologiques et moment de la journée : trois excellents critères pour choisir une lecture.


Happy
Franklin Hunting, CC BY ND 2.0
 

 

Des étudiants de Nouvelle-Zélande ont ainsi décidé que pour conseiller un livre, il fallait prendre en compte le moment présent et un faisceau d’éléments externes. Le concept, en soi, n’est pas idiot : le lecteur prend une photo de lui, via la machine, et l’ordinateur opère une reconnaissance faciale pour en tirer une émotion. Par la suite, il associe ces données à celles que la météo locale lui fournit, et prend en compte l’horaire de la journée.

 

C’est alors que le miracle a lieu : l’ordinateur recommande un livre, à un temps T, précisément. On peut ainsi considérer que ce conseil est également le plus éphémère qui soit au monde, attendu qu’il est susceptible de changer suivant l’un des trois critères, presque d’une minute à l’autre ?

 

Située dans plusieurs bibliothèques d’Auckland, cette solution logicielle s’appuie sur une partie matérielle fournie par Microsoft, explique Jamie McDonald, qui participe à l’aventure. Selon lui, cette approche permettra de rendre les bibliothèques plus immersives pour les usagers. 

 

Avec ses copains d’université Jason Guan, Niki Siasoco et Noel D’Souza, ils ont monté ainsi cet ensemble de propositions de textes à lire : seuls 40 ouvrages ont été intégrés dans le logiciel – les conseils sont donc assez restreints. 




 

Toutefois, l’idée reste clairement originale : en fonction de ce qu’une personne soit fâchée dans une matinée ensoleillée, ou enjouée un après-midi nuageux, les conseils de lecture seront différents. Ce mode de choix pour les livres pourrait d’ailleurs connaître un certain succès, pour ce qu’il a d’interactif, certes, mais surtout pour sa capacité à saisir l’instant. 

 

Le Carpe diem de la sérendipité, en quelque sorte. 

 

Au cours de l’année 2016, une étude a montré que 394.000 adultes néo-Zélandais n’avaient pas même ouvert un livre. Et en réaction, depuis le début de l’année 2017, le New Zealand Book Council a missionné plusieurs groupes pour arriver à comprendre les habitudes de lecture des habitants. 

 

via Stuff