Un outil de rapports anti-piratage pour les auteurs de Random House

Julien Helmlinger - 07.06.2013

Edition - International - Author Portal - Random House - Digimarc


Comme en attestent le discours d'inauguration du dernier World Creators Summit, ainsi que la mise en orbite de ce nouvelle arme de la plateforme Author Portal de Random House, les gouvernements et le secteur de l'édition ne prennent pas le phénomène du piratage d'oeuvres numériques à la légère. Toutes les publications de la maison new-yorkaise sont désormais couvertes par un partenariat avec Digimarc Guardian (anciennement Attributor). Une volonté de mettre, à sa disposition comme celle de ses auteurs, un service de lutte anti-piratage. 

 

 

 

 

Cyberlockers, réseaux peer-to-peer et autres sites internet seront désormais passés en permanence au scanner de Digimarc, partenaire qui prend à charge de faire la course aux contenus Random House piratés qui circuleraient en ligne. Avec une équipe qui revendique un taux de réussite de plus 85 % dans l'élimination des fichiers piratés, la société est en mesure de vérifier les liens suspects et prendre des mesures immédiates pour faire supprimer les fichiers contrefaits.

 

Une solution dédiée aux auteurs et qui vient renforcer un autre programme en service, développé en interne par la maison d'édition. Celui-ci  permet à Random House de détecter des copies illégales et non autorisées de ses fichiers, en s'appuyant sur la délation des internautes. Une tactique combinatoire qui place dorénavant le fraudeur entre plusieurs feux.

 

En raison de la multiplication des liens « appâts », semblant diriger vers un livre numérique mais souvent factices ; servant en réalité à attirer un maximum d'internautes sur des sites financés par les annonceurs publicitaires ou bien vers des virus, un examen humain de chaque lien est requis pour détecter les cas avérés de piratage. C'est pourquoi chaque adresse URL balancée sera contrôlée.

 

Pour collaborer via la plateforme Author Portal, un onglet « Anti-Piracy » renvoit directement à l'outil de rapport. Il suffit de renseigner le titre possiblement détourné, soumettre l'URL du lien suspect, et Random House et Digimarc s'occupent du reste, éventuellement des poursuites judiciaires.

 

Attributor semble en passe de devenir le prestataire favori de l'édition, après avoir remporté le marché d'Harlequin, puisque Hachette, outre-Atlantique et plus récemment, en France. Et d'autres éditeurs encore.