Un petit doodle dans la prairie pour la véritable Laura Ingalls

Nicolas Gary - 07.02.2015

Edition - International - Laura Ingalls Wilder - Petite maison prairie - mémoires conquête Ouest


Qui oublierait, sans rougir de honte, l'histoire de la famille Ingalls ? Trois filles, un père travailleur aussi honnête que violoniste et une mère au foyer comme il se doit. Un cadre idyllique, immortalisé dans une série télévisée mièvre au possible. Mais on oublie souvent que le tout provenait d'un véritable livre...

 

 

 

 

Laura Ingalls, la petite mijaurée à qui l'envie de coller des claques en permanence ne manque pas, est en fait Laura Ingalls Wilder, auteure de huit ouvrages semi-biographiques, intitulés Little House on the Prairie, racontant la vie authentique de sa famille entre 1832 et 1843. Elle y dépeignait des choses poignantes, comme la Traversée de l'Ouest, famille, valeurs, patrie et puritanisme bien trempés, depuis la fin du XIXe siècle jusqu'à sa belle enfance... 

 

Chose fantastique alors que Google célèbre actuellement l'anniversaire de la naissance de Laura – un 7 février 1867 – c'est que les livres de la petite sont revenus en librairie. Ou plutôt, c'est un ouvrage jusqu'à lors inédit, racontant les mémoires de Laura, qui vécut jusqu'en 1957, qui ont été annoncées le 25 août 2014. « Les fictions de Laura Ingalls, son autobiographie, et son enfance telle qu'elle l'a vécue, sont trois choses distinctes, mais elles sont toutes liées, et les lecteurs apprécieront de voir comment elles se reflètent les unes dans les autres. », expliquait Nancy Koupal, directrice de la maison qui éditait le livre. 

 

Laura avait effectivement agrémenté ses romans de quelques notes personnelles, tout en marquant un peu plus le trait qu'il n'était nécessaire. En tant que romancière, elle avait tendance à rendre les choses et les faits plus dramatiques qu'elle ne les avait réellement vécus. Et comme toute sa littérature est autobiographique...

 

Toute la famille Ingalls au grand complet

 

 

Pionneer Girl, la fameuse autobiographie est donc sortie voilà quelques jours, une première version qui avait été critiquée par les éditeurs de l'époque : cela donnait une vision trop sombre de l'Amérique. Un récit repris paru en 1935, sans plus trop de relation avec le livre originel. « Cette version a été retenue, car nous voulions présenter celle qui montrait le plus fidèlement possible la réalité des pionniers qui ont conquis l'ouest des États-Unis, et que leur goût de l'aventure ainsi que leur mode de vie mettaient en marge de la société », expliquait Nancy Tystad Koupal à l'AFP.

 

Laura INgalls Wilder 

 

 

Avec 15.000 exemplaires pour le premier tirage en novembre et un second à 75.000 la vie de Laura semble bien intriguer ses compatriotes, à quelques décennies d'intervalle. 

 

En attendant, on pourra toujours se replonger dans l'une des neuf saisons que compte La Petite maison dans la prairie, avec ses 205 épisodes...