Un pitoyable livre de propagande pour soutenir Silvio Berlusconi

Clément Solym - 16.03.2010

Edition - Société - pitoyable - livre - propagande


L'amour l'emporte toujours sur l'envie et la haine. C'est beau comme un titre de livre qu'aurait pu signer Silvio Berlusconi. Et pour cause, vous ne croyez pas si bien dire.

La société Mondadori, dont Berlusconi possède un gros bout, vient de faire paraître un ouvrage, L'amore vince sempre sull'invidia e sull'odio, qui rassemble quelques-uns des 50.000 messages de soutien que le président italien a reçus, après son agression en décembre, qui lui aura coûte un nez et des dents.

Des messages en provenance non seulement de toute l'Italie, mais également du Vietnam, pour l'encourager à poursuivre et ne pas se laisser démoraliser par la situation.

« Montrez-leur que vous êtes indestructible ! » ou « Nous vous en prions, ne nous abandonnez pas et faites un clone de vous-mêmes si possible », en passant par « Votre maman dans les cieux vous protégera et vous donnera la force et la sérénité de continuer votre travail ». Des hystériques, vous dis-je...

C'est avec ce bouquin d'ailleurs, que Berlusconi compte émouvoir la foule qui se déplacera la semaine prochaine pour le vote du 28/29 mars, que La Repubblica a déjà affublé d'un nom d'amour : « le petit livre blanc de Silvio Ceaucescu ». Comme c'est tendre...

De la pure propagande sur papier glacé, peut-on lire dans le quotidien qui n'appartient pas encore à l'homme d'affaires, qui a préfacé tout de même le livre. Il s'est fendu d'un petit mot ajoutant que « tous les dirigeants des pays, mais m'ont téléphoné. Et il y a eu un pèlerinage continu d'abord à l'hôpital, ensuite à Arcore [NdR : la maison familiale] ».

En page centrale, on trouvera des statistiques démontrant la réussite des projets gouvernementaux, et deux discours consacrés au pays et intitulés L'Italie qui sait comment aimer.

Et la France qui se lève tôt ?