Un plaidoyer pour le livre papier

Clément Solym - 17.08.2012

Edition - Société - purro - ebook - papier


Chuck Purro, propriétaire de Yankee Book & Art Gallery, apporte sa pierre à l'édifice de l'actuel débat sur la probable extinction (*) du livre papier face à l'émergence toujours plus grandissante des ebooks et des Readers. L'amateur de beaux livres n'hésite pas à déclarer que ce serait véritablement « une grande perte si le livre papier venait à disparaître ».

  

Pour Chuck Purro, qui possède l'un des magasins de livres rares dans la région (Plymouth) depuis la disparition de Borders, n'est pas sûr de ce que l'avenir nous réserve, mais il ne sait que trop bien ce qui peut être perdu si l'industrie du livre papier continue « sur le chemin des dinosaures ».  Comme un parfait œnologue, le bibliophile d'envergure sait sentir le livre afin d'en reconnaître l'origine et l'âge. Car pour lui, l'expérience du livre n'est pas seulement celle de la lecture, elle est beaucoup plus.

 

Que retrouve-t-on dans un livre papier de si particulier ? Évidemment, la merveilleuse odeur de l'encre et du papier, qui en a déjà rendu fou plus d'un (voir notre actualitté). Mais aussi la qualité tactile de l'ouvrage, avec le pouce sur le papier qui s'imprègne du caractère de l'intrigue et de l'épaisseur du bouquin, des pages que l'on feuillette, de la sensation du livre dans ses mains. Que d'émotions !Et puis, il faut bien dire que le livre emballé au pied du sapin de Noël est d'un usage répandu et assez pratique. Un lien ebook risque de faire un peu mince…

 

Outre les soucis de transmissibilité des ebooks et de la perpétuelle évolution technologique qui tendrait à les rendre éphémères, Chuck Purro constate avec dépit l'avantage surprenant du numérique sur le papier, pour les éditeurs bien entendu :

 

« Ils sont tellement avantageux au niveau du coût », annonce-t-il. « Le stockage, la fabrication, le transport, la livraison. Maintenant, vous pouvez lire sur votre téléphone ou votre lecteur ebook en un instant. Du point de vue des éditeurs, pourquoi produire des livres ? » (via Wicked local)

 

L'édition de livres : un domaine en cours de chirurgie radicale

 

Pour cet amateur confirmé des ouvrages anciens, l'industrie du livre est en cours d'une « radicale opération de chirurgie » pour le moment, les ebooks remplaçant la variété de papier à un rythme alarmant.

 

Quoi qu'il en soit, voilà un débat qui ne met pas d'accord tous experts et tous lecteurs. Que certains voient une disparition évidente du livre papier écrasé par la suprématie du livre numérique beaucoup plus simple à insérer sur le marché et à produire ; avec un seul besoin : un e-reader tout fin qui ne pèse pas lourd (sans oublier tout de même de l'avoir chargé).De plus, idéal en toute situation, le Kindle, Nook ou iPad s'adapte à toutes les postions. Alors, comment résister ?

 

Que d'autres de pointer les inconvénients que présentent une telle technologie qui n'est pas toujours au point : difficulté de prêter un livre, une durée de 14 jours de prêt unique considéré comme assez juste pour lire un livre imposant, et puis fini de lire dans le bain et de griffonner les pages de notes au crayon.

 

Chuck Purro reconnaît malgré tout l'importance d'une telle évolution dans le domaine des livres scolaires, ce qui ne peut qu'alléger le poids des cartables. Mais d'ajouter qu'il est préoccupé par la disparition du roman, du livre d'art et d'autres livres qui visent au divertissement et à la connaissance.

 

 

(*) ou comme on nous le propose, sur Twitter, avec une certaine nuance :

 





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.