Un portrait de Shakespeare par Fiodor Dostoïevski

Julien Helmlinger - 27.01.2015

Edition - International - Fiodor Dostoïevski - Shakespeare - Croquis - dessin


Nous nous étions déjà penchés sur certains de ces croquis que l'écrivain Fiodor Dostoïevski aimait à dessiner sur les marge de ses feuilles de papier pour y puiser l'inspiration. En voici un autre, un portrait de William Shakespeare que le célèbre auteur russe avait dessiné sur l'une des pages du manuscrit de son roman Les Démons, ou Les Possédés.

 

 

 

La linguiste et philologue Annie Martirosyan, contributrice au Huffington Post britannique, souligne une certaine ressemblance entre ce portrait du Barde et un autre censé représenter Dostoïevski lui-même, signé de son compatriote le peintre Vassili Perov.

 

L'experte nous explique également que les traces présentes un peu partout sur le papier sont dues aux tasses de thé que l'auteur devait poser dessus sans trop ménager son support d'écriture. Selon elle, Dostoïevski en était avide, et aimait à se promener en long et en large dans la pièce, avec son breuvage favori, et prononçant à voix haute les dialogues de ses personnages.

 

Au bas de l'image, on peut apercevoir la mention Atkinson. Mais selon les deux experts ayant authentifié le portait comme étant celui de Shakespeare, par Dostoïevski, Vladimir Zakharov et Boris Tikhomirov, il n'y aurait aucune connexion entre les deux éléments.

 

L'écrivain russe ressentait-il une certaine filiation artistique avec le dramaturge anglais ?