medias

Un premier livre témoignage six mois après l’attentat du 14 juillet 2016

Victor De Sepausy - 16.01.2017

Edition - Société - livre - témoignage - 14 juillet


Le 14 juillet 2016 un terroriste au volant d’un camion semait la mort sur la promenade des Anglais à Nice. Six mois après l’horreur, Hanane Charrihi publie le premier livre témoignage sur cette tragédie. Intitulé Ma mère patrie (La Martinière), cet ouvrage rend hommage à sa mère qui fut la première victime tuée par le terroriste.

 

 

Âgée de 27 ans, Hanane Charrihi propose dans son livre un véritable hymne à la tolérance, avec un titre qui se présente comme l’anagramme de « ma mère partie », rapporte Nice-matin. Mère de sept enfants, Fatima est décrite dans ces pages comme une mère pieuse d’origine marocaine qui avait adopté la culture française.

 

Souriante et aimant la vie, Hanane Charrihi s’attaque à de nombreux préjugés dans son livre, déplorant les amalgames auxquels elle doit faire régulièrement face. Et ce n’est pas parce qu’elle porte le voile qu’elle ne se sent pas en accord avec la société française. Bien au contraire. 


Pour approfondir

Editeur : La Martiniere
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782732481883

Ma mère patrie

de Charrihi, Hanane ; Brunet, Elsa(Auteur)

En ce jour de fête nationale, le 14 juillet 2016, ils étaient tous réunis sur la promenade des Anglais. Tous sauf Hanane qui regardait le feu d'artifice à Paris. Elle apprendra dans la soirée que sa mère est la première victime du conducteur qui a tué 86 personnes.Musulmane, comme un tiers de ceux qui ont laissé leur vie ce soir-là, Fatima Charrihi était une mère aimée et admirée de son entourage. Elle prônait des valeurs fortes comme l'éducation, le partage et la tolérance.

J'achète ce livre grand format à €