Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Un premier semestre à un milliard d'euros pour Lagardère Publishing

Antoine Oury - 28.07.2017

Edition - Economie - Lagardère Publishing résultats - Lagardère Publishing 2017 - Hachette chiffre d'affaires 2017


Lagardère Publishing, la filiale du groupe Lagardère consacrée à l'édition, et qui comprend notamment Hachette Livre, boucle un premier semestre 2017 avec un chiffre d'affaires à la hausse, à 1,019 milliard € contre 970 millions € sur la même période de l'année 2016. Une croissance de 5,1 % qui s'explique notamment par les résultats de Perseus Books, acheté en 2016 par Hachette Book Group.


Hachette - London Book Fair 2016
Le stand Hachette à la Foire du Livre de Londres (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Le chiffre d'affaires du groupe Lagardère est en baisse, à 3,306 milliards € au premier semestre 2017, contre 3,431 milliards € sur la même période de l'année précédente, mais, à données comparables, les résultats tiennent la route avec une croissance de 5,4 %, assure le groupe dans un communiqué.

 

Cette baisse du CA s'expliquerait par l'effet des cessions d'activités de distribution de presse réalisées par Lagardère Travel Retail, notamment en Espagne, au Canada et en Belgique en 2016, et en Hongrie en février 2017, ainsi qu'à celle de LeGuide.com par Lagardère Active. Encore une fois, Lagardère Publishing sauve la mise, en faisant profiter le groupe des revenus supplémentaires (24 millions €) liés à l'entrée de Perseus Books au sein du groupe, actée en mars 2016.




Virginie Despentes peut être fière de son Vernon Subutex, qui permet à Lagardère Publishing de limiter la casse pour ses résultats en littérature, aux côtés de La Tresse, de Laetitia Colombani, tous deux publiés par les éditions Grasset. L'activité littérature est en recul, malgré tout, de 3,1 %, la faute aux élections.

 

Au Royaume-Uni comme aux États-Unis, les poids lourds de l'édition font toujours recette : Camino Island, de John Grisham et I See You, de Clare Mackintosh, ont séduit les lecteurs britanniques, tandis que les Américains penchent plus vers The Fix de David Baldacci et The Black Book de James Patterson.

 

Au 1er semestre 2017, le poids du livre numérique dans le chiffre d'affaires total de Lagardère Publishing s'établit à 8,8 % contre 9,2 % à la fin juin 2016, signale le groupe.

 

Avec 41 millions € sur la période, les bénéfices sont en hausse de 5 millions €, ce qui fait plaisir à Lagardère Publishing, étant donné le recul attendu de l'activité d'édition en France.