medias

Un préquel pour Autant en emporte le vent

Louis Mallié - 27.03.2014

Edition - International - Margaret Mitchell - Autant en emporte le vent - Donald Mc Caig


On avait l'habitude de voir le mot préquel associé à Star Wars. Dans un autre registre un autre monstre du cinéma américain  va connaitre un « précédant » à posteriori, et pas des moindres : il  s'agira de Autant en emporte le vent, pour une version centrée sur un personnage un peu délaissé de l'histoire...



 

 

Voilà le roman et le film les plus populaires de tous les temps, avec plus de dix millions d'exemplaires vendus dans le monde. Traduit dans 18 langues. Autant en emporte le vent est une fresque historique, jamais surpassée, sur la société des États sudistes et les tragédies de la guerre de Sécession. C'est aussi un roman d'amour dont les héros, Scarlett O'Hara et Rhett Butler, sont entrés à jamais dans la galerie des amants légendaires. 

 

Mammy, la fidèle esclave et domestique de Scarlett O'Hara pourrait finalement être la grande gagnante de cette extension. Plus de 75 ans après la publication du roman de Margaret Mitchell,  Ruth's Journey (Le voyage de Ruht) racontera la vie d'un des personnages les plus importants de l'histoire, une domestique -  qui demeure sans nom dans toute l'intrigue. La diégèse débutera en 1804, au moment où Ruth est arrachée à sa terre natale, la colonie française de Saint-Domingue (aujourd'hui Haiti), pour être emmenée à Savannah en Géorgie.

Scarlett O'Hara fête ses 16 ans dans la somptueuse propriété familiale de Tara, en Georgie. Elle passe sa journée à recevoir les hommages de ses nombreux admirateurs qui voient en elle le plus beau parti de la région. C'est pourtant sur le fiancé de sa cousine Mélanie, Ashley Wilkes, qu'elle jette son dévolu. Elle rencontre à cette occasion pour la première fois un spéculateur du nom de Rhett Butler, homme diablement séduisant, mais à la réputation plus que douteuse...Le CD de la bande-originale du film 

 

L'auteur, Donald McCaig, est un familier du monde de Margaret Mitchell : il avait déjà publié en 2007 l'une des deux seules suites autorisées de l'oeuvre, intitulée Rhett Butle's People. Pour le prequel sur Mammy, les droits ont été acquis par Atria Books, une maison de Simon & Schuster. Célèbre pour son roman Jaccob's Ladder sorti en 1998,  Donald McCaig a suggéré lui-même à son éditeur l'idée de ce nouvel opus.«C'était son projet : plutôt que de faire une autre suite, retourner en arrière », a expliqué Peter Borland, le directeur éditorial d'Atria. « Il a considéré que Mammy était un personnage particulièrement passionnant et crucial de l'histoire. Il a voulu approfondir son histoire. » 

 

De sa ferme en Virgine, McCaig, agé de 73 ans, a précisé dans un mail qu‘il avait choisi de se concentrer sur Ruth parce il y a en vérité « trois personnages principaux dans Autant en emporte le vent, mais nous ne pensons jamais qu'à deux d'entre eux. Scarlett and Rhett nous sont bien connus, mais pour ce qui est du troisième personnage, nous ne savons pas quand elle est née, si elle a été mariée, ou si elle a des enfants. » précise-t-il. « Nous ne connaissons même pas son nom ». Les deux premières parties du livres seront ainsi à la troisième personne, tandis que la dernière sera à la première, dans le dialecte de Ruth.

 

 « Je pense qu'il va faire une presse énorme, mais je ne pense pas que ce sera un énorme blockbuster. » a commenté Sarah Brown, une lectrice de Rhett Butler's People. Il devrait intéresser les gens qui souhaitent en savoir plus sur l'univers romanesque selon elle. Ambitieux et confiant, l'éditeur a déjà annoncé un premier tirage à 250 000 exemplaire en hardcovrer. Reste à savoir au talent de quel auteur l'ouvrage devra son succès.

 

Née en 1900 à Atlanta, Margaret Munnerlyn Mitchell fut d'abord journaliste. En 1936 paraît Autant en emporte le vent qu'elle avait entrepris dix ans plus tôt. Le succès est immédiat et s'étendra bien au-delà des frontières des États-Unis. Margaret Mitchell est morte des suites d'un accident le 16 août 1949.