Un président pour cinq ans désormais à la tête du CNL

Clément Solym - 27.04.2010

Edition - Société - Colosimo - président - CNL


Nous l'annoncions ce matin alors que le Centre National du Livre n'était pas encore en mesure de nous confirmer l'information - retenus par la nécessité d'une publication au Journal Officiel, mais voilà qu'à l'issue du Conseil des ministres, le CNL se voit doté d'une nouvelle gouvernance.

Si Frédéric Mitterrand avait résolu l'affaire en annonçant que Jean-François Colosimo serait « nommé dans les prochains jours » au poste de président du CNL, le ministre a également apporté quelques précisions sur le devenir de l'institution.

En effet, cité par l'AFP, il explique que c'est la fin du temps où un directeur du ministère de la Culture avait la responsabilité des lieux, et par le biais d'un décret, il souhaite avant tout en « harmoniser le mode de gouvernance [...] avec celui des autres établissements publics administratifs de l'État en confortant son autonomie ».

Le président sera désormais sous régime quinquennal, avec un renouvellement possible pour une période de trois ans. « Il présidera le conseil d'administration et assurera également la direction de l'établissement », a ajouté le ministre de la Culture, particulièrement proche de la boutique du CNL, la grande manifestation A vous de lire approchant à grands pas.

La nomination de Jean-François Colosimo attendra encore un peu. Surtout que l'homme soufflé à l'oreille par Patrick Buisson, conseiller politique du président Sarkozy à l'époque, était attendu pour ce poste depuis le 19 juin, comme nous vous l'annoncions.

Durant ce temps, Nicolas Georges avait assuré l'interim.