Un prêtre lègue 3,5 millions d'euros à la Bibliothèque municipale de Lyon

Antoine Oury - 09.02.2018

Edition - Bibliothèques - leg Bibliothèque municipale de Lyon - prêtre Bibliothèque municipale Lyon - don Bibliothèque Lyon


La Bibliothèque municipale de Lyon a reçu un legs inhabituel, à hauteur de 3,5 millions €. Une délibération du 20 novembre 2017, au conseil municipal de Lyon, accepte ainsi le don de Louis Perrin, prêtre de la ville de Lyon. Docteur en théologie, résidant à 200 mètres de l'établissement, Louis Perrin précise dans son testament son souhait « que ces biens ou le produit de ces biens servent à la Bibliothèque Municipale de Lyon ».


Bibliothèque municipale de Lyon (Part Dieu)
La Bibliothèque municipale de Lyon (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 


3,5 millions €, la somme est bien sûr exceptionnelle, et Gilles Eboli, directeur de la BM de Lyon, réfléchit déjà aux usages qu'il sera possible d'en faire. « On est en train d’y réfléchir : est-ce que l’on va ouvrir un nouveau service aux usagers qui portera le nom de Louis Perrin ? Ou une salle dédiée ? Ou une nouvelle collection d’ouvrages ? » s'interroge-t-il auprès de LyonMag.com, qui dévoile l'information.

 

Peu d'informations ont été recueillies sur l'auteur de ce don, Louis Perrin : docteur en théologie, prêtre sans paroisse, il a indiqué dans son testament que toute sa fortune irait à la Bibliothèque municipale de Lyon, tandis que le capital de son assurance-vie reviendra à ses deux nièces. 

 

 

Louis Perrin est également l'auteur d'un livre, Guérir et Sauver, paru aux éditions du Cerf en 1987.






Commentaires
C'est juste que y'en a marre d'entendre que tout va bien, que les gens sont gentils, que tout le monde il est beau tout le monde il est gentil. Mais putain ça crève à tout les bords de trottoir. Les auteurs par exemple, scandaleusement exploités par les éditeurs, auraient bien besoin d'un coup de pouce pour survivre... plutôt que des institutions comme des bibliothèques qui, déjà sous curatelle, et loin de nier leur rôle de passeurs et de diffuseurs, ne font qu'accueillir et proposer les livres et les créations d'auteurs indigents. On n'entend jamais quelqu'un donner une forte somme à des créateurs de talents sans le sou qui sont pourtant le sel de la vie culturelle et artistique. On ne donne qu'aux institutions, aux intermédiaires, jamais aux sources de la création.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.