Un professeur utilise Facebook pour insulter ses ex collègues

Clément Solym - 04.04.2009

Edition - Société - facebook - professeur - propos


Un ancien professeur d'anglais du lycée Jean Monnet de Cognac (en Charente) aurait tenu des propos « homophobes et diffamants » sur ses ex collègues via un groupe sur le réseau Facebook.

Ce professeur n'était pourtant pas réputé pour poser problème. Il avait travaillé pendant six ans dans le lycée Jean Monnet sans faire d'histoire. Il a quitté l'établissement, il y a deux ans pour aller exercer à l'université de Poitier.

Des enseignants du lycée ont découvert par hasard, sur Facebook un groupe d'élèves du lycée qui faisait sur la page du groupe quelques blagues sur leurs professeurs, mais rien de méchant. Seulement, l'ancien professeur d'anglais a rejoint le groupe et selon le proviseur du lycée, Jacques Auffray, ses propos « ne relevaient plus de la plaisanterie ».

Il a précisé à un journaliste de l'AFP qu'il tenait contre certains de ses anciens collègues « des propos homophobes et diffamants, appelant les élèves à la débauche et à la violence ». il a ajouté : « Les collègues incriminés ont été touchés dans leur dignité humaine ».

Cinq plaintes ont été déposées à l'encontre de l'ancien professeur d'anglais.