Un écrivain camerounais, réfugié à Besançon, attaque la Mairie

Cécile Mazin - 28.06.2015

Edition - Justice - réfugié politique - Cameroun écrivain - Mairie Ville


Dans le Doubs cette semaine passée, plusieurs événements ont secoué le département. Ce fut un attentat perpétré contre une mosquée de Pontarlier, et, un jour plus tôt, une attaque portée contre l’Hôtel de Ville de Besaçon. Avec deux cocktails Molotov, un homme a pris d’assaut la mairie : si le bâtiment a pris feu, les pompiers ont pu régler la situation, qui n’a par ailleurs pas fait de victime. 

 

Besançon incendie écrivain cameroun cocktail molotov

 

 

Pour l’heure, le maire Jean-Louis Fousseret a confirmé que l’auteur présumé des faits avait été « rapidement identifié et interpellé par la police nationale ». Si le 25 juin, aucune information complémentaire n’était parvenue, on apprenait cependant que deux personnes avaient été prises en charge, pour avoir inhalé de la fumée, en cherchant à combattre l’incendie. (via communiqué)

 

Suite à l'incendie de ce midi, les agents de la Ville ont évacué les œuvres présentes dans l'Hôtel de Ville afin de s'...

Posted by Ville de Besançon on jeudi 25 juin 2015

 

 

À l’origine de cette attaque, on trouverait un écrivain d’origine camerounaise, qui s’était réfugié en France, pour avoir publié un ouvrage dénonçant le comportement de la Première Dame camerounaise, Chantal Biya. Il avait connu les geôles du pays, en 2010, mais put sortir et être accueilli en France. 

 

Selon les informations obtenues, il ne vivait pas bien son arrivée – en mai 2013 –, et surtout, tentait d’obtenir en vain des aides pour la création d’une maison d’édition. Des demandes répétées auprès de services de la Ville, qui avaient viré aux menaces, voilà quelque temps : il avait ouvertement promis de prendre des sanctions si sa cause n’était pas entendue. Avant de prendre le bâtiment d'assaut, il aurait ordonné aux personnes se trouvant à l'intérieur de sortir, urgemment.

 

Zéphirin Bertrand Teyou a donc été incarcéré, mais on redoute déjà que les poursuites ne lui donnent l’occasion d’une tribune, lorsqu’il se trouvera au Tribunal de Grande Instance. Pour « destruction, dégradation ou détérioration volontaires d’un bien appartenant à autrui par l’effet d’une substance explosive, d’un incendie ou de tout autre moyen de nature à créer un danger pour les personnes », selon l’article 322-6 du Code pénal, il encourt 10 ans de prison et 150.000 € d’amende. (via L’Est Républicain)

 

Un autre homme a été interpellé le 26 juin. « Il était déjà venu à la mairie, nous avions déjà déposé deux plaintes contre lui la semaine dernière. C’est quelqu’un qui a certainement un passé judiciaire, un passé psychiatrique. Je souhaite préciser qu’il s’agit d’un acte isolé d’une personne dérangée. Ce n’est pas un attentat anonyme. Mais cela n’excuse rien », a assuré le maire, au lendemain de cet attentat. (via Ma Commune)

 


Pour approfondir

Editeur : Editions Sutton
Genre : histoire
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782813806017

Besancon D'Hier A Aujourd'Hui

de Evelyne Toillon

La ville de Besançon, au cours de son histoire, n'a heureusement jamais subi de trop graves dommages. La plupart des transformations urbaines ont été réalisées dans le dessein d'améliorer la vie quotidienne des Bisontins, sacrifiant parfois des bâtiments que nous aurions souhaité voir encore de nos jours. Eveline Toillon a retrouvé de très intéressants documents anciens, dessins, tableaux, clichés ou cartes postales, montrant différents aspects de la ville. D'une plume alerte, elle les commente, puis évoque ces endroits tels qu'ils se présentent aujourd'hui, aidée des superbes photographies modernes d'Helmut Szirniks. Il a repris chaque sujet sous le même angle, avec la précision et la rigueur qui le caractérisent. Et les surprises ne manquent pas?! C'est la " dent creuse " qui a été comblée, une cabine téléphonique qui a remplacé un autel de pierre, lieu de pèlerinage. La gare de la Mouillère et la station thermale ont aujourd'hui un autre aspect.Cette promenade insolite vous permettra de faire un petit voyage dans le passé et vous fera voir la ville d'une façon différente. Eveline Toillon aime Besançon. Administratrice de l'office de tourisme de Besançon et vice-présidente de l'association Renaissance du Vieux Besançon, elle aime aussi faire partager sa passion et a écrit de nombreux ouvrages sur l'histoire et le patrimoine bisontins.

J'achète ce livre grand format à 22 €