Un remaniement ministériel rétablirait la confiance, selon Jack Lang

Clément Solym - 11.05.2009

Edition - Société - remaniement - ministériel - rétablir


Invité de l'émission Dimanche soir politique, Jack Lang a réitéré ses conseils pour rétablir la confiance après la période tumultueuse vécue dans l'Éducation nationale et l'enseignement supérieur. Des conflits longs, profonds et durables, et limite légendaires a-t-il estimé, dont le gouvernement est pleinement responsable.

Il « a été un fauteur de troubles par une succession de maladresses, de paroles blessantes, par un comportement permanent qui était le contraire de la concertation et du respect ». Et face à une communauté professorale qui « a le sentiment d'être abandonnée », la réponse préconisée reste le remaniement ministériel, qui pourrait contribuer « à calmer, instaurer un climat de sérénité et de dialogue ».

Bien sûr, Xavier Darcos et Valérie Pécresse n'ont pas échappé à l'analyse de Lang, deux ministres, « très liés dans leur sort commun ». On entendrait presque « leur destin funeste ». Mais une alternative existe, qui prendrait la forme d'« un plan pluriannuel de recrutement de chercheurs et de professeurs ». Toujours pour restaurer une confiance perdue.

Cependant, Jack Lang n'assurerait pas l'un ou l'autre poste en cas de changement, attendu qu'il n'est « pas candidat à l'entrée dans ce gouvernement », rappelle l'AP.

Enfin, actualité Internet et Création oblige, le député socialiste du Pas-de-Calais a enfoncé le clou concernant Hadopi : une loi certes imparfaite, mais qui présente « engagement de la Nation et de l'État de protéger les droits des artistes », lesquels ne sauraient vivre « d'amour et d'eau fraîche ».

Bim... Un mythe qui s'effondre...