Un roman inédit de Walt Whitman redécouvert

Antoine Oury - 23.02.2017

Edition - International - Walt Whitman - Walt Whitman inédit - Walt Whitman roman


L'écrivain américain Walt Whitman (1819-1892) reste connu pour son recueil de poésie Feuilles d'herbe (Leaves of Grass, 1855), mais il a également signé un roman, Franklin Evans ou l'Alcoolique, en 1842. D'après un chercheur, Whitman aurait signé un autre roman en 1852, publié dans le journal new-yorkais The Sunday Dispatch, Life and Adventures of Jack Engle: An Autobiography.

 

Walt Whitman - Brady-Handy restored.png
Walt Whitman par Mathew Brady, vers 1862

 

 

Zachary Turpin, chercheur de l'université de Houston, s'est spécialisé dans l'étude des textes et de la vie de Walt Whitman. Et il ne fait pas ça sur son temps libre : Turpin a déjà exhumé un texte perdu du poète, Manly Health and Training, une sorte de guide pour mieux vivre publié en 1858 sous le pseudonyme de Mose Velsor.

 

C'est cette fois un roman qui refait surface, publié en 1852 dans un journal new-yorkais aujourd'hui disparu, The Sunday Dispatch. Life and Adventures of Jack Engle : An Autobiography est un texte de 36.000 mots, publié de manière anonyme. 

 

« Il s'agit d'un roman dans lequel Whitman s'essaye au genre du mystère urbain, très à la mode à l'époque, dans lequel il oppose “les 10.000 aisés” — ceux que nous désignons aujourd'hui comme le “1 % des plus riches”, contre les millions de personnes plus pauvres », résume David S. Reynolds, expert de l'œuvre de Walt Whitman, auprès du New York Times.

 

Si la découverte fait plaisir aux spécialistes, pas sûr que Whitman aurait apprécié. En 1891, lorsqu'un critique avait émis l'idée de republier son roman Franklin Evans, Whitman avait immédiatement réagi : « Je devrais essayer de lui tirer dessus dès que j'en aurais l'occasion. »

 

Zachary Turpin a croisé des informations contenues dans la correspondance de Walt Whitman avec des journaux du XIXe siècle numérisés : à force de recoupements, il a pu déduire que le roman anonyme était en réalité signé par Whitman. 

 

Si Life and Adventures of Jack Engle intéresse tellement les spécialistes, c'est parce qu'il témoigne du souci de Whitman pour une littérature assez convenue par rapport aux canons de l'époque, alors que son œuvre poétique, elle, fait preuve d'une audace dans l'expérimentation qui reste unique.

 

Le texte inédit de Whitman peut être lu en anglais dans la Walt Whitman Quarterly Review, numérisée sur le site de l'université de l'Iowa. Une version papier a été publiée par les presses de l'université.