medias

Un tiers des Espagnols lisent tous les jours

- 10.02.2012

Edition - International - Lecture - éditeurs - Espagne


La Fédération des Éditeurs espagnols a rendu publique son étude annuelle sur les habitudes de lecture des Espagnols. Ils sont assez friands de lectures si l'on en croit les chiffres et l'ebook attire de plus en plus d'adeptes, avec une offre gratuite qui prédomine.

 

57,9 % de la population espagnole ( personnes âgées de plus de 14 ans) disent lire dès qu'ils ont du temps libre et 28, 6 % lisent tous les jours ou quasiment tous les jours. Le nombre moyen de livres lus est passé de 9,8 à 10,3 en 2011.

 

Si les lecteurs espagnols lisent plus, ils achètent moins, en moyenne : 9,6 soit un point de moins qu'en 2010. Quel que soit l'âge, les femmes lisent plus que les hommes et le niveau d'étude semble être un facteur déterminant. D'ailleurs, le profil type du lecteur est une femme qui a suivi des études supérieures, plutôt jeune dans les grandes villes d'Espagne et lisent pour se divertir.

 

 

Où lit-on le plus? A Madrid, au Pays Basque et en Cantabrie. Au bas du podium, l'Estrémadure, la Castille-la-Manche ainsi que l'Andalousie.

 

Adeptes du gratuit, pas pirates pour autant

 

En termes de lecture numérique, où en sont les Espagnols ? 6,8 % de la population disent lire des ebooks. Pour le site Libertad digital, « le pourcentage peut ne pas sembler énorme, mais ce sont plus de trois millions de personnes, trois millions qui sont également des utilisateurs très actifs, qui lisent plus que l'utilisateur moyen selon les données de l'étude et qui, logiquement, sont ouverts à l'évolution du marché ».

 

Ce plus grand intérêt pour les ebooks ne va pas de paire avec l'achat de lecteurs. Seules 3,9 % des personnes interrogées détiennent un ereader. Mais surtout les Espagnols optent beaucoup plus pour le gratuit (ebook gratuit ou par l'entourage via des clés USB, CD ou mail).

 

Le chiffre initial donné par la Fédération des Éditeurs avait éveillé les soupçons de l'auteure Liz Castro. L'étude indiquait « 73 % des e-books lus ont été obtenus ou téléchargés gratuitement sur Internet, et seulement 36,9 % des personnes interrogées ont déclaré avoir payé pour se les procurer ». Pas de piratage massif, comme on aurait pu le conclure mais une préférence pour l'offre gratuite (voir notre actualitté).

 

 Un parfum d'indignation

 

Le succès fulgurant du livret de Stéphane Hessel, Indignez-vous, en Espagne comme dans d'autres pays n'a échappé à personne. L'auteur se classe en sixième position dans la catégorie « auteur qui a vendu le plus de livres », alors que le médecin français... Pierre Dukan se hisse au top, tous genres confondus.