Un vendeur accusé d'avoir volé pour près de 3 millions de dollars de manuels

Julien Helmlinger - 23.06.2013

Edition - Justice - Justice - Vol - Manuels


Selon les procureurs fédéraux, un ancien employé du magasin John Wiley & Sons basé à Hoboken, dans l'Etat d'Oklahoma, aurait subtilisé pour plus de 2,8 millions $ de manuels scolaires par le biais d'un plan complexe. Christopher J. Brock, âgé de 44 ans et accusé de fraude électronique, s'est fait coffrer par des agents spéciaux du FBI cette semaine à Tampa. Sa comparution devant un tribunal de Floride était programmée hier.

 

 

 L'objet volant, finalement identifié par le FBI

 

 

Comme le formule la plainte déposée, l'ex-employé, tandis qu'il travaillait comme vendeur, aurait accédé aux systèmes d'entreprise de la maison d'édition et réussi à détourner plus de 16.000 titres destinés aux professeurs de collège. Mettant en place tout un stratagème pour échapper à la détection par un examen interne à la société.

 

Selon les autorités, il aurait désigné les manuels comme des échantillons gratuits destinés à des bénéficiaires qu'il contrôlait parmi d'autres adresses fictives. Il les aurait ensuite vendus à des revendeurs et dépensé la somme du butin pour des effets personnels parmi lesquels de l'équipement de plongée et du mobilier haut de gamme.

 

Christopher J. Brock, au sein de l'entreprise, a exercé en qualité de représentant d'édition d'enseignement supérieur, et plus récemment en tant que superviseur des ventes dans les districts. Son forfait, s'il est condamné, est passible d'une peine maximum de 20 ans de prison, doublée d'une amende.