Une auteure anonyme de romans érotiques accusée de fraude fiscale

Antoine Oury - 06.02.2014

Edition - Economie - Zane - roman érotique - fraude fiscale


Connue dans le monde du roman érotique sous le pseudonyme de Zane, Kristina Laferne Roberts risque gros. L'auteure, longtemps anonyme, devrait près de 340.000 $ à l'état du Maryland, après plusieurs années de fraude fiscale. Elle devrait également 541.000 $ à l'IRS, au titre de l'impôt sur le revenu.

 


 

 

L'auteure est apparue à de nombreuses reprises dans la liste des best-sellers du New York Times, et l'aspect sulfureux de ses romans a terminé d'attirer définitivement l'attention sur elle. Son pseudonyme, Zane, est rapidement devenu synonyme de hausse de température. Mais, cette fois, c'est l'auteure elle-même qui encaisse un coup de chaud : elle est sous le coup d'une injonction de paiement de la part de l'état du Maryland.

 

Et pour cause : au fil des années, elle aurait évité le fisc jusqu'à devoir près de 340.000 $ aux services de recouvrement. Par ailleurs, le fait qu'elle ait évité l'impôt sur le revenu lui vaut également près de 541.000 $ d'arriérés.

 

Outre son imposante bibliographie, Zane a produit deux séries télévisées, Zane's Sex Chronicles et Zane's The Jump Off, mais dispose également d'une maison d'édition, Strebor, ainsi que d'une librairie et d'un magasin à Baltimore. Autant dire que les investissements sont là... 

L'état du Maryland a décidé, pour mettre la main sur la fraudeuse, d'utiliser, en quelque sorte, son arme contre elle : « Nous avons publié son véritable nom sur le Web, le dernier recours d'un processus très long », avoue un porte-parole du service fiscal de l'état.