Une autobiographie centenaire : Mark Twain savait faire vendre

Clément Solym - 25.05.2010

Edition - Les maisons - autobiographie - mark - twain


 Ah, ce cher Mark Twain... L'homme qui rédige une autobiographie et qui annonce clairement qu'il ne veut pas qu'on la publie avant un siècle après sa mort. Et dont lui, les dernières volontés sont respectées. On n'en dira pas autant du Laura de Nabokov... Enfin soit.

Les aventures de Tom Sawyer, celle d'Huckleberry Finn, ou encore Trois mille ans chez les microbes - livre complètement délirant et publié à titre posthume qui met en scène un narrateur n'étant autre qu'un germe du choléra... tous ces livres viennent de l'esprit de Mark Twain, qui depuis plusieurs semaines occupe régulièrement une place dans les articles littéraires. Pour la raison simple qu'il est décédé le 21 avril 1910 et qu'en novembre, University of California Press publiera le premier volume de ses mémoires.

Un ouvrage complet, et d'autorité, précise l'éditeur, où Mark se présente « d'une voix authentique et sans censure, débordant d'humour, d'idées et d'opinions ». Et évoquant clairement ses intentions quant au devenir de son oeuvre.

Des révélations, cela fait plusieurs semaines que la presse en découvre : on a tout d'abord entendu parler d'un sinistre chantage dont il aurait pu être la victime, lorsque sa secrétaire, Isabel Lyon décida qu'elle méritait mieux que son poste. 

Il y eut aussi ce texte inédit, que le romancier avait adressé post-mortem à sa fille Susy, brossant un portrait émouvant de leurs relations, et qui sera mis aux enchères le 17 juin prochain, d'une valeur estimée entre 120 et 160.000 $... 

Mais pour le coup, cette autobiographie mérite véritablement que l'on s'y attarde. « C'était très certainement un homme qui savait comment donner envie aux gens d'acheter un livre », plaisante Robert Hist, l'éditeur. Avec cette autobiographie qui paraît 100 ans après sa mort, les biographes - et ils sont légion - auront de quoi ruminer durant quelques années. Mais Robert espère surtout qu'elle permettra à tout un chacun de se faire une idée de l'homme qu'il fut réellement.

L'ouvrage sera une trilogie, et l'on devrait y retrouver bon nombre d'anecdotes, façon Mark Twain...