Une autre histoire des décolonisations à travers le monde

Victor De Sepausy - 04.12.2019

Edition - Société - colonisation peuples France - documentaire Arte série - décolonisation Histoire


Montée à contre-courant de l’histoire officielle des colonisateurs, une série documentaire de Karim Miské et Marc Ball, coécrite avec Pierre Singaravélou, débarque sur Arte. Décolonisations, c’est une fresque percutante qui inverse le regard pour raconter, du point de vue des colonisés, 150 ans de combat contre la domination, et faire résonner au présent un déni qui perdure. Avec d’étonnants échos contemporains. 


© La brigade du titre program33


Comment synthétiser en moins de trois heures cent cinquante ans d’une histoire planétaire et foisonnante dont les non-dits, comme les dénis, réactivent au présent fractures et polémiques ? Pour retracer ce passé occulté qui continue de concerner intimement chacun d’entre nous, les auteurs ont choisi de tisser chronologiquement grandes et petites histoires, continents et événements, avec des partis pris saisissants.

D’abord, en racontant l’histoire du point de vue des colonisés, ils prennent le contrepied d’un récit historique qui jusque-là, si critique puisse-t-il être envers les crimes de la colonisation, reflète d’abord le regard de l’Europe colonisatrice. Ensuite, puisque embrasser l’essentiel des faits intervenus sur près de deux siècles dans des pays aussi différents, par exemple, que l’Inde et le Congo, relève de l’impossible, ils ont préféré braquer le projecteur sur une série de destins et de combats emblématiques, certains célèbres, d’autres méconnus.
 
De Lakshmibai, la princesse indienne qui mena la première lutte anticoloniale en 1857-58, lors de la révolte des Cipayes, aux vétérans Mau Mau qui obligèrent en 2013 la Couronne britannique à reconnaître les atrocités perpétrées contre eux au Kenya soixante ans plus tôt, cette fresque en trois volets expose ces continuités et ces similitudes qui, d’hier à aujourd’hui, recoupent les lignes de faille de la mondialisation.

Dit par l’acteur Reda Kateb — dont le grand-oncle Kateb Yacine est d’ailleurs l’une des figures ici ramenées au premier plan —, le commentaire coup de poing déroule un récit subjectif et choral. Portée aussi par des archives saisissantes et largement méconnues, des séquences d’animation, des extraits de films, de Bollywood à Nollywood (Nigéria), et une bande-son rock et hip-hop débordante d’énergie, cette histoire très incarnée des décolonisations met en évidence la brûlante actualité de l’héritage commun qu’elle nous a légué.

Les extraits des trois épisodes sont à découvrir ci-dessous. La diffusion s’effectuera le 7 janvier prochain, à 20h50 sur Arte, et la série sera disponible dès le 31 décembre, jusqu’au 6 mars, sur arte.tv.








Commentaires
Enfin ! C'est pas trop tôt !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.