Une baisse de régime pour Amazon Publishing ?

Clément Solym - 19.10.2012

Edition - Economie - amazon - baisse - barnes & noble


Le Wall Street Journal jette un regard critique sur la première saison éditoriale d'Amazon, en rapportant l'étonnante stagnation des ventes de Penny Marshall, My Mother Was Nuts, l'une des grosses figures de la société. Et ce n'est pas tout, les nouvelles acquisitions de la société sont aussi au ralenti…

 

 

escargot de Noël

L'hiver risque d'être difficile... Benoît CC BY 2.0

 

 

Avec un à-valoir de 800 000 dollars délivré à l'écrivain Penny Marshall, Amazon a fait un pari qu'il ne pensait sûrement pas perdre ainsi. Car, actuellement, ce ne sont que 7 000 exemplaires de l'ouvrage qui ont été vendus, selon Nielsen BookScan, contre un succès de Rob Lowe, avec Stories I Only Tell My Friends, publié par Macmillan Henry Holt & Co. Ce dernier a été vendu à 54 000 exemplaires. Et ce, dès les quatre premières semaines.

 

Il convient de rester prudent quant à mettre en parallèle « une » baisse des ventes d'un auteur célèbre d'Amazon avec une baisse générale de la société. En revanche, sur ce sujet, Amazon ne semble pas vouloir fournir de détails. Le vice-président du contenu Kindle d'Amazon, Russ Grandinetti, a malgré tout affirmé que les ventes d'ebooks étaient« beaucoup plus importantes » que les ventes « à couvertures rigides » pour Penny Marshall. My Mother Was Nuts fut même classé numéro 3 durant deux semaines sur la liste des best-sellers numériques du Wall Street Journal…

 

Bien plus signifiant, le Wall Street Journal rapporte également que les nouvelles acquisitions éditoriales d'Amazon, habituellement composées « d'un nombre conséquent de gros noms de livres », ont « diminué de façon significative cette année ». L'une des théories avancées est que les auteurs et les agents sont devenus réticents à signer avec un éditeur qui fait actuellement objet d'un boycott par Barnes & Noble (voir notre actualitté).

 

Pour le moment, Amazon Publishing est attendu lors de sa prochaine grosse sortie, en novembre, avec la publication de Timothy Ferriss. Précédemment chez Random House, l'auteur avait vendu 1,15 million d'exemplaires.