Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Une bibliothèque retrouvée intacte au bout de 200 ans

Bouder Robin - 17.06.2017

Edition - Bibliothèques - bibliothèque 18e siècle - vieille bibliothèque - conservation vieux livres


À Bruxelles, une bibliothèque que personne n'avait visitée depuis 200 ans vient d'être retrouvée, absolument intacte. Sa collection sera vendue aux enchères le 20 juin, pour une petite fortune.

 

Old book bindings.jpg

Tom Murphy VII (CC BY-SA 3.0)

 

 

C'est l'histoire insolite du jour ! Henri Godts, expert d'une salle de ventes à Bruxelles, a fait une découverte bien étrange dans la ville de Bouillon (Belgique). Une bibliothèque âgée de 200 ans, dont le contenu n'a vraisemblablement pas bougé depuis tout ce temps. Un trésor des plus précieux, puisque la valeur de la bibliothèque, qui sera vendue aux enchères le 20 juin.

 

Selon Henri Godts, elle aurait appartenu à un intellectuel français qui avait fui la Révolution française. Ces renseignements, ainsi que les indications lui ayant permis de retrouver la bibliothèque, ont été fournis à l'expert par les descendants du propriétaire... Et le jeu en valait la chandelle, pas seulement pour le lieu en lui-même, mais surtout pour ce qu'il contenait : le mobilier et les 182 livres rares que Godts a trouvés sur place sont restés intacts.

« Il est extrêmement rare de tomber sur une telle bibliothèque authentique. C’est comme si j’avais été catapulté au 18e siècle dans une machine à remonter le temps. Les livres sont tous parfaitement conservés et semblent tout droit sortis de l’imprimerie de l’époque, dans leur couverture en papier d’origine », garantit le libraire expert.

 

Au Canada, une bibliothèque propose de lire des manuscrits non publiés
 

C'est un véritable voyage dans le passé qu'a vécu l'expert, qui s'est vu transporté au XVIIIe siècle. La collection impressionne de par sa rareté, son ancienneté et son excellente conservation. Parmi les livres qui seront proposés à la vente, le tout premier atlas moderne, réalisé en 1575 par Abraham Ortelius, dont seuls une centaine d'exemplaires ont été imprimés à l'époque. L'ouvrage, estimé entre 40 et 45 000 €, devrait être acheté une fortune.

 

En attendant la vente, si vous souhaitez faire un petit saut dans le temps (et en Belgique), l'Hôtel de Ventes Horta à Bruxelles propose d'admirer les œuvres découvertes dans la bibliothèque jusqu'au dimanche 18 juin.


<

>


 

Via Le Vif