medias

Une bibliothèque universitaire de 17 millions £ à Liverpool

Clément Solym - 07.11.2008

Edition - Bibliothèques - bibliothèque - Liverpool - poètes


Deux poètes de la ville de Liverpool viennent de procéder au réaménagement de la bibliothèque Sidney Jones, à prompt renfort d'espèces sonnantes et trébuchantes. En effet, après deux années de travaux et 17 millions £ investis dans la rénovation de l'établissement, ce dernier a pu ouvrir ses portes, pour les étudiants de l'université.

Avec plus de 1,2 million de livres, une salle de classe et un café avec une terrasse extérieure, il semblerait bien que cette bibliothèque soit à l'image des réformes que l'Angleterre mettra en place pour moderniser ses locaux et attirer plus d'usagers. À quoi le distributeur de Big Mac et de sodas...

Roger McGough et Brian Patten, ont procédé à l'inauguration, estimant que l'investissement dans les bibliothèques est « vital ». Le bâtiment, du nom de l'ancien maire de la ville, a longtemps été considéré comme l'un des meilleurs du pays. Il s'avère « extrêmement populaire auprès des étudiants qui apprécient la façon dont modernité, luminosité et technologies se combinent, tout en associant des espaces traditionnels de travail au calme ».

Pour McGough, « il est vital de maintenir notre investissement dans les bibliothèques, pour que les jeunes générations puissent en profiter ». D'autre part, « fournir un accès moderne à la connaissance approfondie est nécessaire et je me réjouis que l'université offre cette chance aux étudiants ».

En effet, ces derniers pourront profiter de revues en ligne et d'un accès largement facilité 24 h/24 à la bibliothèque.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.