Une classe, un entrepreneur : la transmission de l'esprit d'entreprendre

Clément Solym - 08.01.2009

Edition - Société - classe - entrepreneur - esprit


A l’occasion de l’accueil d’une classe venant d’Aulnay-sous-bois (93) dans les locaux de la société Pixmania à Paris, l’association 100 000 Entrepreneurs, le ministre de l’Education nationale et le secrétaire d’Etat aux P.M.E ont signé un accord pour développer ce type d’initiatives en partenariat avec le Codice.

Cette convention vise à encourager le parrainage de classes par des entrepreneurs. Un premier programme de ce type a été créé l’année passée. Pour mieux transmettre aux élèves la culture économique et l’esprit d’entreprendre, un entrepreneur s’engageait aux côtés d’une classe de troisième pour partager son expérience, organiser la visite de son entreprise et aider à la recherche de stages.

Ce programme, mis en place avec le soutien de l’association 100 000 Entrepreneurs, devrait se voir développer largement pour mieux sensibiliser les élèves au monde de l’entreprise. Il permet d’initier les élèves à la vie économique mais il contribue aussi à rapprocher les enseignants des entrepreneurs, ce qui facilite d’autant la recherche de stages pour les élèves.

100 000 entrepreneurs est une association d’intérêt général fondée par Philippe Hayat en 2006, visant à transmettre aux jeunes la culture d’entreprendre. A ce jour, plus de 1500 entrepreneurs y sont inscrits ; 30 000 jeunes ont reçu leur témoignage. Une centaine de parrainages a déjà été organisée.

Le Conseil pour la diffusion de la culture économique (Codice) a été créé il y a deux ans par le ministre chargé de l’Économie, puis renouvelé récemment par Christine Lagarde. Ce Conseil, indépendant et multiculturel , composé de personnalités du monde de l’économie, de l’éducation et des médias, est chargé de proposer des actions concrètes de diffusion de la culture économique et du monde professionnel.