Une compensation financière pour les stages de plus de deux mois

Clément Solym - 24.04.2009

Edition - Société - compensation - financière - gratification


Nicolas Sarkozy a annoncé aujourd'hui que la « gratification » accordée aux stagiaires serait obligatoire pour tout stage à temps plein de plus de 2 mois que ce soit dans le privé, dans le public ou dans des associations.

Auparavant cette « gratification » n'était obligatoire qu'à partir de trois mois à temps plein. Cette « gratification » ne peut être assimilée à un salaire et doit être d'un montant minimum de près de 400 € par mois.

Le stagiaire ne sera toujours pas considéré comme un employé. Il ne figurera donc pas sur le registre des employés, ne cotisera pas pour sa retraite ni pour l'assurance-chômage.

Nicolas Sarkozy espère que la loi pourra être modifiée dans les meilleurs délais, soit « avant l'été ». Il a de plus annoncé que cette disposition prendrait effet immédiatement dans la fonction publique.

L'AFP révèle que l'Éducation nationale a estimé à 1,2 million les jeunes effectuant des stages durant ou après leurs études.