Une Corée du Nord raciste, peuplée de nains rabougris et affamés...

Clément Solym - 04.02.2010

Edition - Les maisons - livre - Corée - Nord


David Hitchens écrivain et journaliste d'origine britannique vivant aux États-Unis, s'est exprimé au sujet du livre The Cleanest Race : How North Koreans See Themselves and Why It Matters de B.R. Myers. En juillet 2008, Christopher Hitchens avait accepté d'expérimenter la technique de la torture par l'eau, afin de pouvoir s'exprimer en connaissance de cause à ce sujet. (source : Wikipedia)

Hitchens a particulièrement noté que la vue de la Corée du Sud de nuit et par satellite montrait une zone constamment sombre. À peine une once de lumière est visible même dans la capitale. De même, un nord-coréen est en moyenne plus petit qu'un sud-coréen. Cela a donc permis de réaliser une plus-value dans les dépenses nutritives  pour nourrir et soutenir le crime militarisé qui gouverne le peuple et ce pays.

C'est ce qu'avance Myers. Contrairement aux autres dictatures racistes, la Corée du Nord aurait produit une nouvelle espèce : des affamés et des nains rabougris, qui vivent dans l'obscurité, maintenus dans l'ignorance et la peur perpétuelle, endoctrinés dans la haine des autres et un culte de la mort. Un spectacle horrifique auxquels nos dirigeants n'osent faire face. Les nord-coréens devraient apprécier...


Myers, analyste de la Corée du Nord, a réalisé avec ce livre une étude sur la vision du monde nord-coréenne. Dans cet ouvrage illustré, qui s'appuie sur des recherches approfondies au sujet de la propagande du régime, y compris des films, des romans sentimentaux et autres objets de culte de la personnalité, Myers analyse tous les mythes nord-coréens.

Il en émerge naturellement un régime différent de l'Occident, et d'après Myers on doit plutôt considérer le système de Kim Jong-Il comme un phénomène d'extrême droite et pathologique. Basé sur le totalitarisme, il ne faut pas oublier que le racisme et la xénophobie occuppent une grande place en Corée du Nord.