Une école incendiée en Alsace : geste abject, pour Chatel

Clément Solym - 21.07.2009

Edition - Société - école - incendiée - Chatel


Une école de campagne a été vandalisée et incendiée hier dans le village de Surbourg, dans le Bas-Rhin, apprenait-on par l'AFP.

L'école devrait être encore indisponible à la rentrée, vu l'état des travaux à effectuer. La salle informatique et la bibliothèque ont été détruites et la toiture est gravement endommagée.

Une enquête de la gendarmerie et des services scientifiques est en cours. Des recherches ADN sont notamment effectuées.

Venu sur place, le ministre de l'Éducation nationale, Luc Chatel, a condamné ce « geste inadmissible, abject et criminel » a indiqué l'AFP. Le ministre a ajouté que « c'est l'indignation totale. S'attaquer à l'école primaire d'un village c'est s'attaquer à l'école de la République, aux valeurs de la République ».

Cela appelle d'après lui « une condamnation forte ».

En espérant que la condamnation de Chatel pour les vandales attaquant la République sera plus forte que celle que le ministre a infligée aux professeurs rebelles défendant la République...