Une enseignante agressée en Gironde : une côte enfoncée

Clément Solym - 18.04.2008

Edition - Société - agression - Pessac - professeur


L'enseignante de Georges-Leygues à Pessac (près de Bordeaux) ne verra probablement plus les réunions parents-profs de la même manière. Mardi, elle se fait insulter par un élève — on parle d'une école, hein... — et à la sortie des classes, remarque la mère de l'enfant. La suite de l'histoire, c'est Christine Panayotopoulos, directrice de l'établissement qui la raconte.

« La maîtresse a voulu signifier à la mère de l'élève que son enfant l'avait insultée durant la journée. Elle l'a invitée à entrer, mais elle s'est arrêtée dans la cour. Elle n'a rien voulu entendre et a commencé à l'insulter, puis l'a agressée physiquement à coups de poing. »

Sic.

De ce que l'on a appris, la mère a mal réagi en lorsque l'enseignante a critiqué le comportement de son fils. La scène se déroule dans la cour de récréation, et l'enseignante se retrouve avec une côte enfoncée, au niveau du sternum. Sacrément choquée en plus de la blessure physique, elle fut mise en arrêt maladie.

De son côté, la mère a été interpellée, puis relâchée, mais la police a précisé qu'une procédure judiciaire était en cours. La maîtresse a en effet porté plainte, et réclamé une aide juridique du rectorat. Elle lui sera accordée, ajoute la directrice.

Ce matin, devant l'école, enseignants, élus et animateurs se sont réunis en présence d'un inspecteur de l'éducation nationale. On apprend également que la directrice avait porté plainte pour « outrage, menaces et insultes ». Cette même mère d'élève s'était montrée particulièrement peu accommodante à son égard un an auparavant...