Une enveloppe d'aide de 6,8 millions $ pour la filière livre au Québec

Clément Solym - 26.06.2020

Edition - Economie - Québec industrie livre - millions dollars soutien


Le monde culturel n’avait pas été oublié des pouvoirs publics. Début juin, la ministre de la Culture et des Communications du Québec présentait une enveloppe de 400 millions $ pour 2020. L’effort de relance se prolonge avec une nouvelle aide, cette fois strictement fléchée vers la filière livre, d’un montant de 6,8 millions $. 

Librairie Le port de tête
 

« Maillons essentiels de la culture québécoise, nos livres et nos bibliothèques enrichissent aussi notre vie. Ils contribuent à forger notre imaginaire collectif et à nous rendre fiers », assure la ministre, Nathalie Roy.

Un appui significatif, « important », et qui émanera de la SODEC, Société de développement des entreprises culturelles. Ses aides sont passées de 7,3 millions $ en 2019 à 14,1 millions $ en 2020. Cette nouvelle enveloppe de 6,8 millions $ « permettra notamment de bonifier les programmes d’aide à l’édition et aux librairies, en plus de soutenir le développement de nouveaux projets ».

Dans le premier plan de soutien présenté, le budget de 400 millions $ devait se lire avec, à l’esprit, le fait qu’il comptait de fait 250 millions $ de fonds véritables.

Le soutien abondé par la SODEC servira aux entreprises, qui « pourront également bénéficier de deux nouveaux programmes multisectoriels ». 

Pour autant, les auteurs avaient sourcillé en découvrant le premier plan d’aide : selon l’UNEQ, les auteurs étaient oubliés dans ce contexte. « L’urgence pour plusieurs de nos membres n’est pas de déposer une demande de bourse pour un nouveau projet de création, dont les résultats seront connus quelque part à l’automne et demeurent imprévisibles, car rappelons que le dépôt d’une demande ne garantit en rien l’obtention d’une aide. L’urgence, c’est de savoir comment ils vont passer au travers de l’été », déplorait Suzanne Aubry, la présidente.

Là encore, il semble que les auteurs ne soient pas directement concernés par les 6,8 millions avancés. « Il est primordial pour notre gouvernement d’appuyer, par notre plan de relance, les écrivains et les entreprises de la chaîne du livre et de l’édition dans la reprise de leurs activités, et de leur offrir les moyens et les outils nécessaires à leur redéploiement », indique cependant Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications.
 
En revanche, elle confirme que l’enveloppe du programme de bourses aux artistes et aux écrivains professionnels du Conseil des arts et des lettres du Québec a été bonifiée de 4 M$ afin de soutenir davantage de projets. 

À suivre.


photo : illustration, librairie Le port de tête, ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.