Une étude s'intéresse aux moyens financiers des étudiants

Clément Solym - 11.10.2009

Edition - Société - étude - situation - économique


A la demande du Crédit Agricole, l’institut de sondage Ipsos a réalisé une étude auprès d’un échantillon représentatif de 800 étudiants. Les résultats sont clairs. Il faut bien convenir que les étudiants sont également touchés par la crise. Mais les chiffres donnent surtout une bonne image des moyens et des besoins des étudiants en France.

Si le budget moyen est de 521 € pour un étudiant, il varie selon si le jeune est logé gratuitement (300 €) ou s’il paie pour se loger (698 €). Mais le choix des études introduit également une grande variabilité de budget.

Si l’on doit compter avec 405 € pour un étudiant en BTS, il faut le double pour être élève au sein des grandes écoles. Ce sont ces derniers qui, comme par hasard, se déclarent les moins exposés à des difficultés financières. En revanche, ceux qui ont le plus de difficultés à joindre les deux bouts, ce sont les étudiants boursiers.

Et ces aspects économiques rentrent clairement en ligne de compte quant aux choix des filières. Ainsi, l’éloignement par rapport au domicile des parents est un des premiers points contribuant à remettre en cause les choix faits par l’étudiant en termes de cursus.

Si les étudiants travaillent, ils sont tout de même 77 % à bénéficier du soutien financier de leur famille. On remarque que plus ils prennent de l’âge et plus ils sont nombreux à travailler. Et, curieusement, ce sont les filles qui, sur ce point, se montrent les plus actives. Elles sont ainsi 27 % à travailler tandis que les garçons ne sont que 18 %.