Une étude vient démontrer les bienfaits de l'apprentissage

Clément Solym - 30.04.2009

Edition - Société - apprentissage - étude - qualité


Alors que le président de la République vient de lancer un plan d’ampleur pour soutenir l’apprentissage, une étude réalisée par l’Assemblée des chambres de commerce et d’industrie (ACFCI) démontre tous les points forts de ce type de formation.

Les jeunes ayant suivi la voie de l’apprentissage obtiennent plus facilement un emploi en CDI, et peuvent prétendre plus rapidement à des hausses de salaire. L’enquête qui a permis d’aboutir à ce rapport, a été menée à l’automne 2008 auprès de plus de 3500 jeunes qui ont terminé leur apprentissage depuis déjà quatre ans.

A l’issue de leur formation, ces jeunes ont obtenu un premier emploi dans les trois mois pour 79 % d’entre eux, et 90 % dans les six mois. Ils sont 50 % à avoir signé un CDI à la sortie de l’apprentissage et près d’une fois sur deux, ils ont démarré leur carrière au sein de l’entreprise qui les a formés.

Quatre ans après avoir terminé leur formation, ils sont 77 % à être en CDI et un peu plus de 13 % sont sans emploi. Ils sont aussi près d’un quart à continuer leurs études lorsqu’ils avaient commencé par faire un CAP ou un BEP.

Sur le plan salarial, à la sortie de l’apprentissage, les rémunérations sont comprises entre 1143 et 1658 € net par mois. Les salaires les plus élevés relevant d’une formation de niveau master. Ils sont tout de même deux-tiers à avoir bénéficié d’une augmentation de 17 % de leur salaire sur quatre ans. Toutefois, les femmes restent en deçà de ces chiffres. Les écarts qui se trouvent présents à l’origine ne font que se renforcer par la suite.