Une ex-porno star sur les traces de EL James : 50 nuances de Sasha Grey

Clément Solym - 06.05.2013

Edition - International - Sasha Grey - club - sexe


Avec son ouvrage, The Juliette Society, Sasha Grey gravira les échelons des meilleures ventes de livres outre-Manche, dans un domaine particulièrement prisé : la littérature érotique. Tout tourne autour d'un club extrêmement sélectif, dont la première préoccupation est les jeux sexuels. À 25 ans, l'ancienne actrice se reconvertit et a opté pour un récit qui semble tout à fait dans l'air du temps.

 

 

<

>

 

 

Cette Américaine qui pratique désormais l'écriture s'inscrit dans une filiation 50 shades of Grey assez évidente, en ce qu'elle explore les mondes du SM ainsi que du bondage. Cette parution, à venir sous peu, sera commercialisée dans une vingtaine de pays, et Hollywood en a déjà acheté les droits d'adaptation. 

 

Or, si le style de EL James a régulièrement été critiqué pour sa platitude, celui de Sasha Grey est plus personnel, et les critiques y voient des élans de Raymond Chandler, avec une sensualité puissante. D'autant qu'elle n'en est pas à son premier volume : en 2008, son agent lui propose d'écrire un premier texte, mais c'est avec la trilogie de James qu'elle va avoir l'inspiration. « Je voulais créer des personnages dans un monde qui s'ancrait dans un monde de fantaisie, mais je ne recherchais surtout pas une femme-cliché en quête d'un Monsieur Parfait », explique-t-elle à l'Independent.

 

Explorant la sexualité, plutôt que d'en présenter les côtés obscurs et sombres, Shasha assure qu'elle envisage son travail comme celui d'une scénariste, d'autant que le premier ouvrage a amplement conforté son idée de se lancer définitivement dans le livre. 

 

Alors The Juliette Society, un succès ? Bon, si les critiques saluent un certain style, il ne faut pas oublier que le récit est assez secondaire dans ce livre, et que les scènes de sexe priment largement. Au point qu'on les percevrait assez facilement comme des éléments gonflés, voire irréels. Mais l'écriture reste prise très au sérieux. « Je voulais exprimer mes centres d'intérêt, d'une manière sûre, mais je voulais aussi apporter quelque chose de nouveau à la pornographie, de changer ce que j'ai vu à l'écran », souligne-t-elle. 

 

 

 

En passant de la caméra aux pages, elle souhaitait aussi dépasser les limites qu'imposent les cadres du film pornographique. « Vous ne pouvez jamais complètement vous abandonner dans l'instant, car vous êtes filmés. » Seule échappatatoire : sourire ?




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.