Une grave méconnaissance du marché numérique

Clément Solym - 29.01.2011

Edition - Société - livre - numerique - marché


Nous publions depuis hier un feuilleton-réflexion, d'un auteur sur le rapport au texte, au format et plus globalement à l'écriture. Précédemment, quelques remarques liminaires sur l'oeuvre numérique de cet auteur.

Chapitres précédents

Le livre numérique cumule tout de même de sacrés avantages non négligeables :

Ses lecteurs ! Si je ne me suis pas trompé sur un point, c’est bien que le livre numérique, en tout cas Real TV, touche de nouveaux lecteurs. J’ai de nombreux retours de personnes qui n’avaient pas lu depuis un moment, par manque de temps ou par un certain dégoût provoqué par de nombreuses lectures imposées pendant la scolarité. Des lecteurs avec un mode et un rythme de lecture différent (parfois plus d’un mois) qui ensuite, se lancent à la recherche de nouveaux romans à découvrir.

Les lecteurs plus classiques sont aussi au rendez-vous, avec peut-être plus d’appréhension concernant le format, mais ce sont eux qui dévorent le roman en très peu de temps.

Sa disponibilité immédiate
, n’importe quand. Nous vivons dans un monde dans lequel ce n’est plus grave de prendre un TGV Lille - Bordeaux en oubliant son livre poche. C’est magnifique ! Il suffit de le télécharger !

Le prix des livres 100 % numériques.
Un livre à 3.99 € c’est une affaire. Malheureusement, ce n’est pas le cas des livres numériques disponibles en papier et c’est sans doute ce qui provoque un blocage chez les lecteurs (comme dirait ma mère : « c’est voulu ! »).

Sa prise de risque. C’est peut-être l’occasion de publier des romans pas forcément grand public, et le moyen de vérifier si ceux-ci sont appréciés des lecteurs avant une publication papier.

Le manque de reconnaissance pour des éditeurs 100 % numérique, pourtant diffuseur de romans de qualité. Le grand prix du livre numérique créé par Sony n’inclut aucun livre 100 % numérique ! Un comble.

Il faut peut-être considérer cet oubli comme une méconnaissance du marché numérique, c’est qui reste grave…

Mais aussi des auteurs.
Un auteur uniquement numérique ne peut pas demander de bourse d’écriture au CNL puisque les statuts réclament obligatoirement une publication de 500 exemplaires papier à compte d’éditeur.


À suivre...


Hieronymus Donnovan est né en 1980 dans une ville minière du Pas de Calais. Dés son enfance, il est passionné de lectures, de jeux vidéo et de cinéma bien plus que par l'école. Celle-ci passe au second plan : ses cours principaux, il préfèrera les suivre au cinéma, au vidéo-club et à la médiathèque. Très tôt, il se met à écrire, tout d'abord des scénarios dans la lignée des films hollywoodiens ou des séries américaines. Il est notamment le créateur de L'Agence des mystères, une série française digne héritière d'Aux frontières du réel et injustement boudée par les chaînes françaises !
www.hieronymusdonnovan.com



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.