Une indemnisation pour les autrices et auteurs du spectacle vivant

Antoine Oury - 26.08.2020

Edition - Economie - auteurs spectacle vivant - aides culture spectacle - indemnisation auteurs


Le gouvernement prépare son soutien au secteur de la culture, annonçant déjà 2 milliards € réservés à celui-ci au sein du plan de relance économique qui doit être présenté la semaine prochaine. Dans le domaine du spectacle vivant, « les grands oubliés de la culture sont les artistes-auteurs », indiquent plusieurs organisations, mobilisées en faveur d'une indemnisation de ces professionnels.

Money!


Le Premier ministre Jean Castex et la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin ont d'ores et déjà insisté sur un point : « Le soutien au secteur du spectacle vivant est l’une de mes priorités », à en croire un message publié par la résidente de la rue de Valois sur Twitter.
 



Par l'intermédiaire d'une pétition, plusieurs organisations du spectacle vivant indiquent espérer un soutien fort en direction des autrices et des auteurs du secteur, « grands oubliés ». Le Syndicat National des Metteurs en scène (SNMS), les Écrivains Associés du Théâtre (E.A.T), les Chorégraphes Associés, et le Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs (SNAC) proposent ainsi le versement d'une indemnité pour les créateurs.

« Les droits d’auteurs qui ont disparu avec les fermetures des théâtres et les annulations des festivals aggravent la situation des artistes-auteurs du spectacle vivant, dont le Rapport Racine constatait déjà la précarisation », indiquent ces organisations dans une pétition adressée à Roselyne Bachelot.

Bien sûr, l'arrêt des représentations théâtrales provoqué par la Covid-19 n'aura épargné personne dans le milieu du spectacle vivant, mais les salariés-intermittents ont reçu une indemnisation, tandis que d'autres travailleurs ont pu bénéficier du dispositif de chômage partiel. À l'inverse, les artistes-auteurs, « à la suite de l’annulation de nombreuses dates de représentations, se voient privés de leurs droits d'auteurs et donc, de tout ou partie de leurs revenus ».
 
Reprenant une proposition initiale du Syndicat National des Metteurs en scène (SNMS), les organisations proposent de généraliser la mesure suivante :
 
  • la mise en place d’un fonds d’aide d’urgence ouvert indistinctement à tous les auteurs d’un spectacle et qui permettrait d’indemniser forfaitairement tous les auteurs d’un spectacle annulé depuis le 15 mars 2020.

« La demande d’indemnisation serait faite par la structure de production du spectacle, détentrice des éléments de preuve de l’annulation, de la même façon qu’elle traite la demande de chômage partiel pour les salariés. Les auteurs seraient indemnisés directement via la société de gestion collective dont ils relèvent et qui aurait la charge de la gestion de ce fonds », précise le syndicat. Le montant de l'indemnité, lui, serait à déterminer lors d'une négociation entre les organisations professionnelles et syndicales.

Les auteurs de l'écrit, plus généralement, avaient manifesté leur déception face aux mesures de soutien du gouvernement.

Photographie : Thomas Galvez, CC BY 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.