Une librairie jeunesse parisienne soutenue par la magie d'internet

Elodie Pinguet - 16.03.2017

Edition - Librairies - librairie Paris - appel à l'aide - librairie jeunesse


Une nouvelle petite librairie indépendante du 18e arrondissement de Paris éprouve des difficultés financières. La propriétaire de la librairie Les Enfants sur le Toit a posté un message sur son compte Facebook le 10 mars pour faire part à ses amis de la situation. Son message a depuis largement été relayé.

 

Via page Facebook de la librairie

 

 

Les Enfants sur le Toit est une librairie spécialisée dans la littérature jeunesse, avec quelques livres adultes. Elle dispose également d’un rayon réservé aux jeux et aux jouets. Elle est installée depuis huit ans.

 

Elle organise régulièrement des événements comme des lectures, des ateliers ou des séances de dédicaces. Le 18 mars c’est l’auteure Stéphanie Blake qui viendra y dédicacer son nouvel album en exclusivité.

 

Mais les temps sont durs financièrement et la boutique éprouve quelques difficultés à garder le cap. Sur son compte Facebook, Corinne Dacla, propriétaire, a posté un message, évoquant les problèmes de sa librairie qui « passe un moment difficile en trésorerie et les banquiers ne sont pas tendres ».

 

La trésorerie de sa boutique aurait besoin d'un coup de pouce, « avant la clôture des comptes annuels le 31 mars ». Aussi avait-elle invité ses amis à faire leurs achats en livres, jeux, jouets ou cadeaux à la librairie.

 

 

 

Son message semble avoir touché les internautes puisqu’il a été partagé plus de 5 000 fois. Néanmoins elle reste humble et se déclare très surprise « par les proportions incroyables » du messageElle appelle les internautes à penser à tous ces petits commerces qui éprouvent des difficultés financières ou ferment faute de moyens.

 

Les problèmes financiers et la disparition des petits commerces sont des problèmes récurrents, engendrant généralement une forte mobilisation des clients, attachés à leur commerce. C’est le cas par exemple de la librairie-papeterie de Noisy-le-Roi, menacée de fermeture.

 

Par l'engouement autour de son message, Corinne Dacla espère inviter les Parisiens à se mobiliser pour leurs commerces de proximité. De son côté, l'élan de solidarité dont elle a été la cible lui a permis d'enregistrer une belle hausse de fréquentation dans sa librairie. Elle reçoit de nombreuses commandes par mail.

 

Si vous souhaitez y faire un tour, une seule adresse : 22 rue Ramey, dans le 18e, tous les jours du mardi au dimanche.