Une librairie réservée aux autrices noires, asiatiques et issues des minorités

Antoine Oury - 13.11.2018

Edition - Librairies - librairie michelle obama - librairie gal-dem - librairie auteurs minorités


À l'occasion de la parution des mémoires de Michelle Obama, Becoming, s'ouvrira à Londres une librairie éphémère un peu spéciale, dont la constitution du stock sera assurée par le magazine gal-dem. Ce dernier s'applique depuis plusieurs années à mettre en avant des points de vue de femmes noires, latinos ou encore asiatiques, qui ne se définissent pas forcément uniquement comme des femmes. Et la librairie reflètera ce parti pris.


La rédaction de gal-dem (via Facebook)

 

Pour beaucoup, Michelle Obama est restée une incarnation de la tolérance en politique : lors de ses apparitions publiques, elle a su défendre la nécessité d'une diversité en Amérique, et la force qu'elle pouvait apporter au pays. Elle invitait également chacun à construire son identité, sans avoir à craindre du regard des autres ou du contrôle de l'administration sur celle-ci.

 

Le magazine britannique gal-dem, qui défend et porte la voix des femmes et auteures issues des minorités ethniques du pays, promeut aussi une approche du genre « non binaire » : un individu ne se définit pas selon son sexe biologique, d'une part, mais revendique aussi une identité multiple, non limitée aux pôles que sont le masculin et le féminin.

 

« À notre connaissance, il n'y a jamais eu de librairie qui propose uniquement des livres écrits par des femmes et des individus non binaires de couleur, et qui les met en avant », indique Charlie Brinkhurst-Cuff, éditrice associée du magazine gal-dem, dans The Guardian. Cette librairie éphémère, The gal-dem x Becoming, sera ouverte pour une semaine, à Bloomsbury.

 

L'initiative s'inscrit dans le sillage de plusieurs librairies militantes, ouvertes au Royaume-Uni ou aux États-Unis, qui mettaient par exemple en avant des ouvrages signés par des auteurs noirs au moment des luttes pour les droits civiques. Outre-Atlantique, le FBI avait même placé sous surveillance des établissements, les estimant dangereux pour l'ordre public.

 

Un club de lecture pour les enfants
ouvert par les Nations Unies


Des librairies comme celle de gal-dem sont régulièrement critiquées pour leur aspect communautaire, mais elles permettent aussi de mettre en avant, de manière « spectaculaire », des livres qui sont souvent passés sous silence. « Tout le monde mérite d'avoir accès à des livres reflétant votre expérience. Cela ne peut se produire de manière durable que si davantage de femmes de couleur et de personnes de couleur non binaires peuvent faire publier et défendre leurs œuvres », souligne Charlie Brinkhurst-Cuff.

 

Plusieurs études menées au Royaume-Uni ont prouvé que l'industrie de l'édition britannique était loin de refléter la diversité observée au sein de la population. La librairie sera ouverte à tous dès le 23 novembre, « pour découvrir des auteurs dont vous n'avez peut-être jamais entendu parler ».




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.