Une note de Kipling trouvée dans une bibliothèque anglaise

Clément Solym - 27.09.2011

Edition - Bibliothèques - kipling - note - edimbourgh


Une note de Rudyard Kipling a été retrouvée égarée sur une étagère dans la bibliothèque du Royal College of Physicians à Édimbourg. Écrite à la main, elle signale que Kipling arrivera en retard à un rendez-vous avec son ami et correspondant le médecin Sir William Osler.

 

« Mcphail viendra nous rejoindre directement après son arrivée du Canada. Je ferai de mon mieux pour l'envoyer au diner de l'Athénée en bonne et due forme, même j'ai peur que je ne puisse pas arriver moi-même le 13 ».
 


Personne ne sait pourquoi Kipling ne pouvait venir ni ce qu'était l'« Atheneum ». Macphail aurait été un professeur d'histoire médicale de l'université de McGill à Montréal au Québec.

 

La lettre est datée du 20 novembre 1909 et est arrivée aux archives de la faculté de médecine dans un livre de Sir Osler dans les années 70.

L'archiviste Allison Scott, qui l'a découverte, déclare : « J'étais surprise quand j'ai vu qui avait écrit la lettre. Personne n'avait vraiment regardé les lettres qu'on trouve dans les livres jusqu'à cette année lors d'un inventaire financé par Wellcome Trust. »

 

La lettre est en excellent état, le papier a à peine jauni et l'encre est resté très lisible. Le papier est à l'en-tête de la gare ferroviaire la plus proche de la maison de Kipling dans le Sussex. En 1995, un poème de deux pages signé par Kipling avait atteint les 5175 $ dans une vente aux enchères à New-York.

(Via News.scotsman.com où vous verrez la photo de la note)