Une nouvelle consacrée à Tyler Durden dans le prochain Chuck Palahniuk

Antoine Oury - 12.01.2015

Edition - Les maisons - Fight Club nouvelle - Tyler Durden - Chuck Palahniuk


Presque 20 après la sortie de son premier roman Fight Club, l'auteur américain Chuck Palahniuk rend lui-même hommage à l'oeuvre qui l'a rendu célèbre. En poursuivant l'histoire de Tyler Durden, le personnage déjanté qui pousse le narrateur de son roman à sortir de ses gonds : Fight Club 2, sous forme de comic book, est prévu cette année chez Dark Horse, mais ce n'est pas tout.

 


Image du Fight Club de David Fincher (1999)

 

 

Le 26 mai prochain, l'écrivain publiera un nouveau recueil de nouvelles chez l'éditeur Doubleday, intitulé Make Something Up : Stories You Can't Unread. Son précédent, Haunted, remonte à 2005, mais les nouvelles formaient une trame narrative, via certains éléments qui les reliaient. Cette fois, elles seront totalement indépendantes.

 

Parmi celles-ci, a promis son éditeur, les lecteurs trouveront un récit avec Tyler Durden, qui se déroulera avant Fight Club. Autrement dit, Chuck Palahniuk dévoilera en 2015 l'avant et l'après d'une des doubles personnalités les plus célèbres de la littérature et du cinéma. La nouvelle s'appellera Excursion, et sera accompagnée par vingt autres textes, plus ou moins longs, inédits ou non.

 

Une sorte de retour aux sources, pour Palahniuk, puisque le premier Fight Club se limitait à l'origine à une nouvelle du recueil Pursuit of Happiness, publié en 1995. Celle-ci est devenue le chapitre 6 du livre que l'on connaît.

 

Le comics Fight Club 2, lui, était attendu en mai 2015, mais le travail de Cameron Stewart, dessinateur, n'a toujours pas été dévoilé. Il se déroulera dix ans après le premier épisode, et suivra la vie du narrateur, confronté à son rôle de père

 

Récemment, l'écrivain a relayé sur sa page Facebook la théorie complexe et fouillée d'un fan, qui explique qu'aucun des personnages du Fight Club de David Fincher n'existe réellement. Sans préciser si cette explication s'appliquait aussi à son roman, Palahniuk a semblé la valider...

 

Pour rappel, même si l'on ne parle pas du fight club :

"La première règle du fight club, c'est qu'on ne parle pas du fight club." Tous les week-ends, dans certains endroits des Etats-Unis, des jeunes gens tout à fait comme il faut se mettent en petite tenue et se battent à poings nus aussi longtemps que possible. Puis ils retournent à leur vie de tous les jours, arborant yeux pochés et dents déchaussées, avec le sentiment qu'ils sont prêts pour affronter n'importe quoi. Les fight clubs sont l'invention de Tyler Durden, projectionniste, serveur de restaurant et anarchiste de génie. Et ce n'est que le début de son plan pour se venger d'un monde dans lequel les ligues anti-cancer ont monopolisé la charité humaine. Comme le dit le narrateur : "Si les gens pensent que vous êtes en train de mourir, ils vous donnent toute leur attention." Qui est Tyler Durden et d'oû vient-il ? Pourquoi le narrateur insomniaque de cette histoire va-t-il se retrouver en sa compagnie au sommet du plus haut building du monde, bombes humaines prêtes à exploser dans les dix minutes ? La réponse est dans Fight Club. Elle révèle un monde au bord du chaos et, aussi, l'arrivée d'un nouveau talent fulgurant sur la scène littéraire.

 

Retrouver Fight Club, en librairie